Copy
N°13 - Février 2016

Que l'an 2016 vous soit sans malaise !

Il n'est plus vraiment temps de vous souhaiter une joyeuse année 2016... mais comme nous avons tous été Reines et Rois lors de la "galette-birthday-party" de Nahélé, on se le permet quand même ! Et puis se souhaiter du bonheur, ça ne devrait pas être réservé à un seul mois de l'année...
Le chantier (entre autre) a bien avancé depuis mes dernières palabres, donc il est l'heure aussi de vous envoyer des nouvelles du Ricochet avant d'être dans les choux - qui sont de saison cependant me direz vous ;)
Nanou

Étanchéité à l'air

Après la grosse phase des enduits (merci encore à Lolus !), les dernières cloisons ont été réalisées pour délimiter la salle de bain du studio. Kapik et Lilian ont ensuite posé le frein-vapeur sur chaque cloison afin de réaliser l'étanchéité à l'air des différentes pièces. Le frein-vapeur, dûment scotché, empêche les fuites d'air parasites, diminuant d'autant les déperditions thermiques. Cette membrane hygrovariable régule par ailleurs le flux de vapeur d'eau migrant à travers les parois en fonction de la saison. Si vous le souhaitez, plus d'infos techniques ici.
Cette étape a été laborieuse et minutieuse, car pour que le logement soit étanche, aucun trou et donc aucune fuite ne doit exister dans l'intégralité de son enveloppe. Enfin aucune, pas tout-à-fait, il y a une toute petite marge de manœuvre pour obtenir un bon résultat : il est possible d'observer en cumulé dans tout l'étage un trou de la taille d'une pièce de 2€ maximum pour que les appartements soient considérés étanches à l'air et donc d'autant plus efficaces thermiquement.

Des fenêtres bien encadrées

Il a fallu également traiter l'étanchéité à l'air au niveau des ouvertures. Lilian a ainsi réalisé des coffrages en mélèze grâce à de beaux assemblages et les a fixé par dessus le frein-vapeur ajusté aux portes et fenêtres. Un travail fastidieux mais qui donne un rendu très chouette, tout en courbe comme les enduits.

Pose du lambris

Une fois l'étanchéité à l'air des murs réalisée, Flo, Kapik et Lilian se sont attaqués au lambris.
Il a fallu tout d'abord préparer les lames à partir des planches brutes de mélèze et de sapin grâce aux belles machines de l'atelier.
Puis ils ont habillé en lambris les différentes cloisons du studio et de l'appartement. Ceci a été particulièrement délicat car il ne fallait pas percer à mauvais escient le fameux frein-vapeur sous peine de devoir jouer du scotch pour boucher un trou de vis mal posée... Merci à Paul, Isa, Flop et ?? et Titi pour les coups de main dans ce travail de longue haleine :)
Une fois cette mission terminée, les logements commencent à avoir une belle allure !

Ossature du plafond

L'une des prochaines phases sera la pose du faux plafond. Lilian a donc installé dans un premier temps l'ossature. Pour ce faire, pas de dépense en bois, il a utilisé l'ossature installée auparavant dans le séchoir à tabac désormais utilisé comme atelier de menuiserie. Reste à réaliser l'étanchéité à l'air de cette paroi. Cette opération a débuté grâce à l'aide de Clément (à contre-jour dans la photo #3 ;), mais il faut être deux pour travailler dans de bonnes conditions. N'hésitez donc pas un instant si vous avez ne serait-ce qu'une demi-journée de libre dans les prochaines semaines : appelez Lilian (06.73.19.14.22), il saura exploiter votre temps libre !

Vous avez dit VMC ?!

Évidemment, avant de commencer à fermer le plafond, il a fallu poser tout le réseau pour la ventilation mécanique contrôlée (=VMC) double flux. Ce type de ventilation permet de réchauffer l'air neuf insufflé dans les pièces de vie en utilisant une partie des calories de l'air vicié extrait du logement via un échangeur. Ce système nécessite une très bonne étanchéité à l'air car la ventilation ne doit pas être perturbée par des entrées d'air parasites. Par ailleurs, il est nécessaire d'installer un double réseau de gaines, pour extraire l'air des pièces humides et insuffler de l'air neuf dans les pièces de vie. Pour le réseau du premier étage, Lilian a ainsi posé toutes les bouches au plafond et installé des caissons de répartition dans les combles. Puis il a tiré avec Clément (merci !!) toutes les gaines reliant caissons et bouches : elles courent le long du bâtiment dans les combles, puis traversent le plancher pour passer dans l'isolation. Par la suite, les gaines circulant dans les combles seront isolées pour éviter tout risque de condensation et garantir une bonne performance du système.

Des couleurs, des couleurs

Tout d'abord, pour tous les membres du Ricochet, le titre de cet article évoquera sans aucun doute l'album "Le mystère des couleurs" de Da Silva, tant écouté par Kahina et Nahélé (et donc leurs parents et cohabitants). Notamment la belle chanson "Les couleurs" (#3) mais aussi celle du jardinier (#7), qui fait rire Lilian à coup sûr ;)
Bref, maintenant que vous êtes dans l'ambiance sonore, voici l'ambiance visuelle. Kapik s'est lancée dans les finitions des cloisons, avec de l'huile dure dans le studio et avec de la peinture dans les chambres des enfants.
Des motifs qui lui ont été soufflés, de nombreux tests de mélange avec les pigments naturels, au final de bien belles couleurs et dessins. Ça permet tout de suite de se projeter dans leurs chambres (au pluriel pour la première fois) : bientôt Kahina dormira aux côtés de jolis ballons et nuages alors que Nahélé sera protégé par un bel arc-en-ciel !

Un nouveau compteur

Afin d'avoir un compteur électrique général aux normes et accessibles par tous, le compteur jusqu'alors installé dans le futur studio de Kapik a été déplacé par ERDF sur le pignon de la grange. Sa capacité a également été augmentée pour permettre d'utiliser les différents équipements de la ferme sans trop de contraintes, notamment les grosses machines à bois de l'atelier de menuiserie.
Ceci étant, nous essayons de limiter au maximum nos consommations, et nous avons choisi un fournisseur coopératif d'électricité 100% renouvelable, ENERCOOP, pour être en accord avec les valeurs que nous partageons dans notre habitat groupé.

Plus de noix dans les prés

Nanou a organisé cet automne la récolte des noix en faisant appel à l'entourage : merci à Isa, Pascal, Eve, Paul, Chrystèle, Denise, René, Régine, Estelle, Quentin, Michèle, Tatie, Elé, Cathy, Capucine, Céline, Catherine et tous ceux que l'on aurait pu oublié dans cette longue liste ;) En échange du coup de main, tout ce petit monde a pu repartir avec la moitié de son panier. Merci aussi à Lilian, Kahina et Nahélé pour les coups de main ponctuels !
À l'aide de l'incroyable outil qu'est le ramasse-noix (voir ici une image du web pour ceux qui ne connaissent pas), Nanou a même pu participé aux récoltes, avec Firmin tranquillement installé dans l'écharpe de portage.
Grâce à cette forte participation, toutes les noix ont pu être récoltées, c'est-à-dire pas moins de 18 arbres, mais la production s'avère un peu moins fructueuse que l'année précédente... Après avoir passé quelques mois dans les claies, les noix sont désormais sèches. Nous les proposons à la vente en sac de 5kg à 20€ (4€/kg). Si vous êtes intéressés, contactez Nanou par mail, mais attention, il n'y en aura peut-être pas pour tout le monde ;)

Les légumes se reposent (et Icare aussi)

Côté maraîchage, c'est la période calme mais plus pour longtemps. Tous les légumes de conservation (pommes de terre, oignons, courges, betteraves...) sont à l'abri et se vendent petit à petit, mais il faut déjà penser à la nouvelle saison qui arrive. Flo a donc réalisé son plan de culture, commandé ses semences et préparé sa serre de semis. Il va également bientôt pouvoir travailler ses terrains avec Icare. En attendant, le beau mulet grappille les derniers brins d'herbe dans les prés sous le soleil rasant du matin d'hiver...

PS : Chaises de spectacle cherchent postérieurs

Lilian a eu l'occasion de récupérer un lot d'environ 300 chaises de spectacle. Il s'agit de blocs de 3 sièges solidaires, empilables par 7 sur des racks roulants. Nous sommes ouverts à toute proposition visant à asseoir d'augustes postérieurs dans ces fauteuils : spectacle, projection de film, conférences... N'hésitez pas à nous solliciter pour ne pas laisser ce matériel inutilisé.
P'tites zannonces
Nous recherchons actuellement :
- du matériel réseau Ethernet, notamment des switch
- tout matériel d'électricité : gaines, câbles, fils, équipements, tableaux...

Nous donnons :
- 1 insert avec ses poutres et pierres d'habillage
- de la vaisselle
- des pots de confiture vide

Merci de faire tourner ce message autour de vous. Pour nous contacter :
sci.lericochet@gmail.com

ou
09 54 79 68 58
Copyright © 2016 SCI Le Ricochet, All rights reserved.
unsubscribe from this list    update subscription preferences 

Email Marketing Powered by Mailchimp