Copy

Lettre d'info

Le CRAC Europe avec la Fondation Brigitte Bardot

Samedi 5 mars à Bayonne (64)

Crédit photo : France Bleue Pays Basque

Le CRAC Europe était présent aux côtés de la Fondation Brigitte Bardot.

À travers les rues de la ville, les militants ont dénoncé l’horreur des corridas et leurs effets terriblement néfastes chez les enfants. La pétition contre ces massacres et la violence des combats de coqs a récolté beaucoup de signatures.

Lors de notre dernière halte, devant les arènes, lieu symbolique, les journalistes présents ont enregistré nos voix pour les sans-voix. Toutes nos revendications, dont la scandaleuse gratuité offerte aux enfants pour attirer les familles dans les arènes, ont pu être relayées dans leurs articles de presse.

Merci à tous les militants pour leur investissement dans notre lutte commune.

Merci à Daniel Raposo, représentant la Fondation Brigitte Bardot, pour l’organisation et le bon déroulement de cette action.

 

 

Lisa Lou
Déléguée CRAC Europe 40/64

Certains n’aiment pas perdre…

En juin 2013, une manifestation déclarée du CRAC Europe à La Brède en Gironde avait été interdite par le maire de cette commune.

Son arrêté a été débouté par le tribunal.

Le CRAC Europe a donc manifesté.

Suite à cette action, la mairie a déposé plainte pour organisation d’une manifestation interdite.

En première instance, la municipalité de La Brède a perdu.

En appel, elle a encore perdu.

Pas contente, elle a saisi la Cour de cassation.

Et cette dernière a renvoyé sur la cour d’appel pour erreur de procédure.

Jugement le 2 juin 2021 à Bordeaux.

Subventions pour la torture à Nîmes

Après la subvention de 201 587,54 € à la société organisatrice de corridas de Simon Casas, revue à la baisse mais qui reste une somme énorme (123 980,13 €) Nîmes donne 15 000 € au Centre français de tauromachie et 10 000 euros aux aficionados practicos !

Les SDF doivent être contents de l’apprendre.

Même si la subvention a baissé, nous poursuivons notre plainte.

Pourquoi se gêner

A l’heure où les étudiants font la queue à la soupe populaire, d’autres tentent de se faire payer le resto et leurs frais postaux par les contribuables nîmois !

Article Gazette de Nîmes N°1135 du 4 au 10 mars

Aidez les taureaux
Don & adhésion
Suivez-nous
Visiter la page Facebook du CRAC Europe
Visiter la page Twitter du CRAC Europe
Visiter la chaine YouTube du CRAC Europe
Copyright © 2021 CRAC Europe, Tous droits réservés

Pour vous désinscrire