Copy
Découvrez le nouveau numéro de la lettre d'information des Artisans de la Seine-Saint-Denis
>> Le mot du Président :

 

Chers Collègues,

Comme certains ont pu le constater et surtout l’entendre, je suis dernièrement monté au créneau sur différents medias, pour défendre sans langue de bois, l’artisanat et l’apprentissage, notamment en direct sur France Info, RMC, Europe 1, BFM et dans le journal de 2O heures de France 2. J’ai évidemment rassuré l'ensemble de mes collègues Présidents de Chambres de Métiers et de l'Artisanat, quant à mes interventions sur les ondes radio et télé, qui s'organisent toujours de manières intuitives et naturelles et sans aucune espèce d'animosité intellectuelle et politique, vis-à-vis de qui que ce soit.

 

Cependant, il y a des vérités qui sont bonnes à dire! Car loin des querelles partisanes des uns, et des ambitions politiques des autres, nous défendons à Bobigny depuis 10 ans, et ce, de manière libre et totalement décomplexée, l'artisanat et nos missions consulaires,  et bien évidemment l'apprentissage pour les jeunes et les moins jeunes. Cela peut plaire ou déplaire, j'en conviens,  mais cela n'entachera jamais, notre détermination à défendre et promouvoir ce secteur pas comme les autres et cette économie si particulière.

 

L'apprentissage et l'artisanat méritent plus, toujours plus, c'est vrai. Les pouvoirs publics, de gauche comme de droite, les majorités d'hier et d'aujourd'hui, doivent faire et proposer plus encore,  c'est vrai aussi.

 

C’est pourquoi, nous poursuivrons notre engagement dans la reconnaissance des qualifications professionnelles, mais aussi notre combat contre « l’uberisation » de notre société et pour la préservation de nos savoir-faire et nos savoir-être!

 

Vous l’avez  compris, nous voulons le meilleur pour notre réseau, en Seine-Saint-Denis et au delà.


Votre bien dévoué,                                                 


 



>> Voeux de l'artisanat

Le lundi 25 janvier a eu lieu la traditionnelle cérémonie des vœux de la Chambre de Métiers de Seine-Saint-Denis. Merci à Monsieur le Préfet GALLI qui nous a fait le plaisir de sa visite, aux nombreux élus du département,aux membres élus du Bureau, aux agents, aux directeursde services mais aussi et surtout aux artisans et commerçants de notre département! Ce fut une très belle soirée qui consacra une fois de plus l'Artisanat dans notre établissement ! Merci à tous.                                            

   Yann DUBOSC

Secrétaire général

>> Interview à l'honneur  
Quand le haut fonctionnaire devient apprenti !

 
 
 

 


Patrick RAJOELINA, vous êtes haut fonctionnaire, ancien membre de cabinets ministériels, ancien secrétaire général d’un groupe industriel privé puis d’un établissement public administratif, vous avez commencé une formation pour passer votre CAP de boulanger. Pourquoi ?

A 60 ans, heureux d’avoir effectué une carrière en effet bien remplie et passionné depuis toujours par le pain et sa belle symbolique du partage et de la fraternité, j’ai décidé de devenir artisan boulanger. Je veux relever ce nouveau défi en faisant un choix de vie original : préparer un CAP afin de devenir boulanger et ouvrir dans l’Ouest des Etats-Unis une chaîne d’authentiques boulangeries françaises de luxe. Je souhaite, comme le sont déjà les nombreux boulangers installés là-bas, être un messager de la French Touch et un ambassadeur de l’Excellence artisanale française aux Etats-Unis.

Comment vous est venue cette idée de devenir boulanger ?

Est-ce qu’il vous est arrivé, aux Etats-Unis, de demander un morceau de pain pour accompagner votre salade césar, par exemple ? Parce que moi oui, et une fois, j’ai été surpris ! J'étais dans une grande ville au sud de la Californie. On m’a apporté un pain de mie industriel. Je demande alors s’il n’y a pas de pain « normal ». Alors, on me répond qu’il n’y a pas de vraie boulangerie dans la ville et qu’en tout état de cause, il n’y a pas le type de pain (baguette) que je sollicite. Je me suis dit qu’il était l’heure pour moi de me relever les manches et de me mettre au fournil ! Alors je me lance.

 

Pourquoi avoir choisi le Campus des métiers et de l’entreprise de Seine Saint-Denis ?

Je connaissais déjà le Campus pour y avoir été présent lors de son inauguration. J’y ai fait, depuis, quelques autres visites. Alors, c’est tout naturellement que, pour effectuer cette formation de boulanger, je me suis tourné vers le Campus ! Je suis très admiratif de ce bel outil qui a été mis en place. J’ai été très sensible à l’accueil qui m’a été réservé, tant par le Président Patrick TOULMET que par la direction, toute l’équipe administrative et les enseignants. L’ambiance studieuse (et parfois potache, heureusement !) ainsi que toute la rigueur qui est mise pour le parfait fonctionnement du Campus sont pour moi des gages de réussite.

 

Le mot de la fin ?

Je veux simplement dire la joie que j’ai à effectuer ma formation au Campus. D’ores et déjà, je remercie pour leur accueil mes formateurs et mes petits camarades apprentis avec qui je prends un réel plaisir à apprendre ce beau métier de boulanger !


Facebook : Patrick R. LeRoy   Twitter : @FrenchBakerUSA


>> DEVECO Bilan 2015

Le STAGE de PREPARATION à l’INSTALLATION

En 2015, 1603 personnes ont été formées à la création d'une entreprise artisanale (+37,2%) par les services de la Chambre de Métiers et de l’Artisanat de la Seine-Saint-Denis. A retenir: L'année 2015 a été impactée par deux phénomènes, l'obligation faite aux auto-entrepreneurs d'effectuer la formation SPI et l'explosion de la création de VTC sous l'effet "UBER". En conséquence, ces nouveaux profils « modifient » la représentation traditionnelle de lacréation artisanale. L' indicateur qualitatif de la possession d'un diplôme professionnel décline, de même que le niveau des reprises d'entreprises. Nous sommes entrés dans une mécanisation de la formation à la création d'entreprise. Le principe initial de formation du SPI  qui visait la formation du futur dirigeant de l'entreprise qui s'étendait au delà des premières années de son existence et couvrait toute son évolution ne correspond plus à l'ensemble du public formé et à leurs projets. Depuis mars 2015 les futurs auto-entrepreneurs disposent d'un SPI spécial Auto-entrepreneurs, sur l'année 322 personnes ayant ce projet ont été formées. De même qu'un contrôle des connaissances entourant les aspects réglementaires et juridiques de l'entrepreneuriat semble adapté à ce profil de créateur.


Le REPERTOIRE des METIERS

Depuis le début de l'année, les immatriculations d’entreprises artisanales ont progressé en Seine-Saint-Denis de + 39%.
Les immatriculations dans les secteurs de la Fabrication et des Services ont respectivement progressé de 57,41% et 53,28% en 2015. L'effet "UBER" et la croissance des VTC ont conduit la catégorie des Services à dépasser le secteur du Bâtiment qui représente 40% des nouvelles entreprises. 1361 Auto Entrepreneurs ont lancé leur activité, représentant 31 % des entreprises créées en 2015. Du côté des radiations, on constate une augmentation de 14% des radiations en 2015 par rapport à l’année 2014. Le secteur du Bâtiment est le plus impacté et représente à lui seul, 50% des entreprises radiées, soit un volume est assez proche de sa représentation en nombre dans l'artisanat du département. Les Auto Entrepreneurs de leur côté représentent 14 % des défaillances d'entreprises.

>> Dossier: la Charte Qualité des Artisans

La satisfaction de vos clients est pour vous une priorité ? Vous souhaitez mettre en avant la qualité de vos prestations ?

 La Chambre de Métiers et de l’Artisanat de la Seine-Saint-Denis vous accompagne vers un véritable label national de reconnaissance artisanale pour développer l’attractivité de votre entreprise et promouvoir votre savoir-faire par le label :

CHARTE QUALITE

Pour vos clients, de plus en plus exigeants, ce label représente un gage de qualité et démontre votre capacité à répondre efficacement à leurs besoins.

Pour vous, c’est la possibilité d’obtenir un regard extérieur sur votre organisation, sur vos pratiques commerciales et bien sûr sur votre sens de l’accueil ainsi que de faire un point sur quelques aspects réglementaires incontournables.

Un rapport vous permettra de distinguer vos points forts et d’engager des actions pour combler vos faiblesses.

Ainsi, la Charte Qualité participe non seulement à améliorer la qualité de vos services mais également à vous démarquer de la concurrence.

Vous bénéficierez d’un référencement de votre entreprise sur le site Internet : www.chartequalite-artisanat.com et des supports de communication (autocollants, vitrophanie, marque-pages, …) vous seront fournis  afin de faire valoir votre savoir-recevoir.

Pour tout renseignement complémentaire, n’hésitez pas à contacter nos conseillers chargés de l’environnement, l’hygiène, la sécurité et la qualité :
 
Laurent Catrice - 0141607512 - l.catrice@cma93.fr

Marie Dardant - 0141607237 - m.dardant@cma93.fr

                                                                                         

 

>> Dossier: Crédit d'Impôt, le chef d'entreprise est responsable de ses erreurs de calculs
 

Un  arrêt rendu par la Cour de Cassation précise  que la  simulation fiscale  erronée engage la responsabilité du professionnel  qui  présente  à  son  client  un  devis  de  travaux  accompagné  d'un  calcul  prévisionnel  de  crédit d'impôt.

Cette décision est bien entendue  applicable à toutes les installations éligibles au crédit d’impôt.  D’un point de vue juridique,  le  véritable  apport  de  cette  décision  est  de  qualifier  le  crédit  d’impôt  comme  une  caractéristique essentielle  du  contrat.  En  effet,  l’article  L111-1  du  Code  de  la  Consommation  fait  obligation  à  tout  prestataire  de services  de  mettre  le  consommateur  en  mesure  de  connaître,  avant  la  conclusion  du  contrat,  les  caractéristiques essentielles  du  bien  ou  du  service  proposé.  Les  entreprises  doivent  donc  veiller  à  être  extrêmement  prudentes dans la délivrance de cette information fiscale dont les règles sont en perpétuelle évolution.

Réglementations : Code de la Consommation, Article L111-1

Cour de Cassation, Civile 1, 8 mars 2012, N°10-21239


>> Dossier: L'économie suite aux attentats

SUITE AUX ATTENTATS, LA PRÉFECTURE DE RÉGION ET LA MAIRIE DE PARIS PROPOSENT DES MESURES POUR L'ÉCONOMIE!

A l'occasion d'un  comité exceptionnel dédié à l'impact des attentats sur l'activité économique et l'emploi à Paris, le 8 décembre 2015, la  préfecture de Paris  et de  la Région Ile-de-France et la  ville  de  Paris ont présenté  les  mesures mises en place pour aider les secteurs en difficulté, dont les commerces, l’artisanat et les lieux culturels. Ce comité  exceptionnel  a  rassemblé plus de 100 acteurs économiques  et des  représentants des  employeurs et des salariés.  Centré  sur  les  conséquences  économiques  des  attentats,  il  avait  pour  objectif  de  conjuguer  les  efforts  des deux institutions pour être le plus réactif possible face aux besoins des secteurs concernés, en particulier les secteurs du tourisme, de la culture, des loisirs, de la nuit, de l'artisanat, des commerces de proximité et des grands magasins.

Dans les mesures mises en place, un correspondant unique  à la préfecture  va aider individuellement les entreprises en  difficulté.  La  préfecture  a  également  activé  d'autres  mesures,  comme  la  mise  en  place  de  l'activité  partielle,  la possibilité  d'avoir  recours  à  des  délais  de  paiement  pour  les  charges  fiscales  et  les  cotisations  sociales  auprès  de l'administration fiscale, et la mobilisation de la banque publique d'investissement (Bpifrance) pour d'éventuels reports de prêts bancaires. 

Enfin, la mairie de Paris  a proposé une  aide financière pour  les  enseignes directement touchées, l'exonération  des  droits  de  voirie  pour  certains  commerces  à  proximité  immédiate  des  lieux  des  attentats,  et l'exonération des droits de place dus par les commerçants abonnés des marchés parisiens pour les jours où ceux -ci ont été suspendus.

 

    
>> Journée Portes Ouvertes

Le Campus des Métiers et de l'Entreprise, invite les jeunes, leurs parents et les professionnels à découvrir nos formations dans plus de 20 métiers ainsi que nos installations ultra modernes:

Samedi 13 février, 10h-16h
Samedi 19 mars, 10h-16h
Jeudi 7 avril, 9h-12h et 13h-17h

Au programme:

Echange avec les apprentis et les formateurs, Découverte de la vie de l'établissement
Visite des équipements pédagogiques,
Présentation des offres de formation,
Conférences, Témoignages, Animations…

 
>> Master Class en prothèse dentaire


Le vendredi 15 janvier a eu lieu un Master Class en prothèse dentaire dans l’amphithéâtre du Campus, avec la participation de M. Arthur ZARAKOLU des laboratoires Zarakolu à Paris, de M. Sébastien MILLIASSEAU Meilleur Ouvrier de France et de Claude Canton des Laboratoires Biotech Dental.

Un moment privilégié d'échange et de partage avec nos apprentis pour les mener vers le savoir et l'excellence.

A suivre et à renouveler!
 

>> Semaine de l'Artisanat

Du 11 au 18 Mars 2016 aura lieu partout en France la semaine de l'Artisanat. Un rendez-vous important pour le secteur des métiers et pour l’ensemble de nos ressortissants, artisans.

Retrouvez toutes les informations et le programme des événements sur le site

www.semaine-nationale-artisanat.fr

Une question, une suggestion, le service du Développement économique est à votre entière disposition.




>> Retrouvez toute votre actu sur les réseaux sociaux

L’actualité de votre Chambre de Métiers et de l’Artisanat est sur Facebook:

www.facebook.com/Chambre-de-Metiers-et-de-lArtisanat-de-la-Seine-Saint-Denis

et sur Twitter : @CampusME93

et avec le hashtag:  #Campus93

Retrouvez également le Facebook du Campus à cette adresse

www.facebook.com/campus93

et celui du CFA Ambroise Croizat:

www.facebook.com/cfacroisat 

 
                        
                                    
 


>> Agenda
 
•1er et 29 février : Formation métiers d’art : capter les tendances et les bases de sa création
•2 février : Formation métiers d’art : Mieux vendre sa production et/ou ses services
•2 février : Comité de transmission des entreprises artisanales
•3 février: Salon de la micro entreprise au Palais des Congrès
•3 février : Reportage au journal de 20h sur France2 sur les DIMA
•8 février : Bureau de la CMA93
•8 février : Formation : gérer au quotidien sa micro entreprise pour être plus performant
•8 février : Les lundis de la transmission (amphithéâtre)
•8 février: Club des entreprises de la propreté et du nettoyage
•8 février : Club de l’Artisanat au féminin
•9 février : Les mardis de l’export
•12 février: Déjeuner des Présidents de CMA IDF au CRIDF
•13 février : Journée Porte Ouverte
•15 et 16 février : Formation hygiène alimentaire
•18 février : Les petits déjeuner de l’info: exporter sans appréhension
 

Comme chaque année, les artisans boulangers et les apprentis de la Chambre de Métiers de la Seine Saint Denis ont offert une belle et goûteuse galette des Rois à Monsieur le Préfet Philippe GALLI.

 

Une occasion pour le Président Patrick TOULMET, de remercier Monsieur le Préfet et ses équipes pour leur soutien au quotidien.

 
>> Services

Le Centre de Formalités des Entreprises (CFE) vous accueille tous les jours de 8h30 à 13h et de 14h à 16h15.

Renseignements et infos :
01 41 60 75 32


Le Service apprentissage vous accueille tous les jours de 8h30 à 13h et de 14h à 16h15.

Renseignements et infos :
01 41 60 75 53

>> Dates de SPI

Du 1 au 5 fevrier
Du 8 ai 12 fevrier
Du 15 au 19 fevrier
Du 22 au 26 fevrier
 


>> Permanences

Permanence téléphonique du service économique Tous les jours de 9h à 13h

Permanences du RSI
Lundi 14h-17h

Permanence PRO BTP
Mardi 14h30-17h

Permanence Mutuelle Bleue
Jeudi 14h30-17h

 
Email Marketing Powered by Mailchimp