Copy
La lettre d'info de l'agence Au bonheur des Mots

Si ce mail ne s'affiche pas correctement, cliquez sur ce lien
#27 - Juin 2015
En juin 2011, Denis Gentile, auteur du blog More than Words me contacte par le biais de Twitter et me pose la question suivante : "Pensez-vous que la langue française soit un obstacle au développement des réseaux sociaux en France ?". Il me propose d'y répondre en étant auteure pour le blog More than Words. Une telle proposition ne se refuse pas. Il y a comme ça des rencontres que l'on fait dans ce monde que l'on qualifie de virtuel qui nous permettent de vivre une très belle aventure. Et en ce qui me concerne, cela a été celle de remplir de belles pages blanches sur la langue française, sur mon quotidien de professionnelle de l'écrit, à ma façon, avec une totale liberté d'écriture et de pensée.
Il est des périodes de l'année où il est bon de faire le ménage de printemps. Autant le faire entourée par un professionnel de confiance. Denis Gentile a géré la mise en place du nouveau site et du blog de l'agence désormais réunis sur la même plateforme, le développement de la maquette, la création et l'intégration des visuels ainsi que l'élaboration de l'identité visuelle.
Storytelling, community management, web design ne sont que quelques facettes de ses multiples talents en sus d'être un faiseur de belles aventures.
C'est avec un grand plaisir que je vous accueille sur le nouveau site/blog de l'agence.
[SUR LE BLOG] Quelle importance accordez-vous à l'orthographe et à la grammaire dans votre communication ?

220 millions de francophones sont répartis dans le monde.

Le français, avec plus de 116 millions d’apprenants, est la langue étrangère la plus largement apprise après l’anglais et la 9e langue la plus parlée dans le monde.

Sur Internet, le français apparaît en 3e position par le nombre de pages sur la Toile, après l’allemand et l’anglais.

Facteur d’intégration, la langue française dans sa non-maîtrise ou une maîtrise approximative peut être un obstacle en termes d'accès à l'emploi, dans la pratique quotidienne de son métier, de progression de carrière, de développement de son réseau professionnel ou privé, où elle peut être discriminatoire, voire éliminatoire.

LIRE PLUS
[SUR LA TOILE] Richesse du vocabulaire et de la grammaire : écart entre garçons et filles

Alors que dans les classes du collège les garçons sont régulièrement décrits comme les plus bavards, les filles auraient, d'après Stéphane Clerget, auteur du livre "Nos garçons en danger !", une meilleure capacité à intégrer et à manipuler les règles grammaticales. Dès leur plus jeune âge, les filles maîtrisent indéniablement mieux la langue que les garçons. 
A quoi serait dû cet écart de niveau entre filles et garçons ?

LIRE PLUS
[SUR LE BLOG] Le télétravail : le mode d'organisation du travail de demain ?

Depuis dix ans, le France est en retard sur ses voisins d'Europe en matière de développement du télétravail. Dans les pays scandinaves et anglo-saxons, il concerne deux à trois fois plus de salariés.

Le magazine Marianne n° 931 du 20 au 26 février 2015 y a consacré un article et a notamment fait référence au rapport du Centre d’analyse stratégique (CAS) de 2009.

Le télétravail préfigure sous bien des aspects les nouvelles formes du travail de demain, à l’ère du numérique et de la société de la connaissance.

LIRE PLUS
[ET LE FRANÇAIS DANS TOUT ÇA] d'ici / d'ici à

En matière de distance, employer la préposition "à".
D'ici à Paris, il y a 17 kilomètres.
En matière de temps, si l'on veut exprimer un terme, une échéance, il faut utiliser la préposition "à".
Nous terminerons cet ouvrage d'ici à 2016.
Si l'on veut exprimer un délai, il faut la supprimer.
Nous aurons fini notre travail d'ici deux mois.
On dit toujours "d'ici là", "d'ici peu", de même "d'ici quelques minutes", "d'ici une heure".
Revenez la semaine prochaine, j'aurais fini d'ici là.
Revenez me voir d'ici peu.

Passionnée par les subtilités de la langue française, depuis 2004, je suis correctrice et rédactrice de débats, spécialisée dans la gestion de la qualité des écrits et la couverture écrite de manifestations.

J'accompagne des cabinets de conseil en lobbying, agences de communication et de relations presse, éditeurs, associations, fondations, des comités d’entreprise sur la France entière.

Confrontée à la non-maîtrise des difficultés de la langue française, du moins aux bases du français, je propose des formations en/hors entreprise, à l'attention des salariés et freelances qui souhaitent approfondir ou renforcer leurs connaissances.

Page Facebook
Twitter
Google Plus
Site web
RELECTURE ET CORRECTION DE CONTENUS RÉDACTIONNELS - FORMATION DE FRANÇAIS -
COUVERTURE ÉCRITE DE MANIFESTATIONS ORATOIRES - RÉALISATION DE BIOGRAPHIES
Copyright © 2012 Au bonheur des Mots. Tous droits réservés.