Copy
La lettre d'info de l'agence Au bonheur des Mots

Si ce mail ne s'affiche pas correctement, cliquez sur ce lien.
#34 - Avril 2016
"Quand une langue s'abîme, une nation décline."
O. Schrameck
[SUR LE BLOG] Le pluriel des noms et adjectifs simples et composés

Pour former le pluriel d’un nom ou d’un adjectif, on ajoute un « s » à la forme du singulier. Mais c'est sans compter quelques particularités. 

Dans le cas de l'adjectif, il faut rédiger de façon à devancer toute ambiguïté dans l’esprit de celui qui vous lit.

Quant aux mots composés, pour déterminer leur pluriel, il faut savoir s'ils sont composés d'un verbe, d'un adverbe, d'un nom, d'un adjectif, d'une préposition. Il suffit ensuite d'appliquer la règle suivante : doués d'un caractère invariable, verbes, adverbes et prépositions ne prennent jamais de « s ». Seuls les noms et adjectifs sont susceptibles de porter la marque du pluriel.

Les adjectifs sont, a priori, variables me direz-vous. Donc ils s'accordent en genre et en nombre. D'autres sont invariables comme ceux à valeur d'adverbe et les adjectifs de couleur.
[SUR LA TOILE] Quel nom pour une publication interne ?

L’enquête « La presse interne des collectivités publiques », réalisée en février 2016 par Cap’Com, a porté un regard sur la dénomination de plus de 200 publications internes.

[ÉVÈNEMENT] Les IXe Rencontres nationales de la communication interne

Quelles sont les dernières évolutions des journaux internes des collectivités locales et organismes publics ? Comment sont-ils diffusés ? Quelle participation des agents ? Quelles rubriques pour susciter l'attention des lecteurs ? Quelle place de la parole politique et quelle articulation avec les supports numériques ?

Autant de questions qui ont été décryptées les 9 et 10 mars à Paris lors de la présentation des résultats de la grande étude 2016 sur les publications internes, à laquelle ont répondu près de 300 communicants internes du secteur public.

36 % des répondants déclarent une ressource annuelle inférieure à 0,5 ETP (équivalent temps plein) consacrée à la réalisation de la publication.
Concernant la réalisation des journaux internes, dans un tiers des publications, c’est le DG, le DRH ou le Dircom qui valide seul la publication. Dans 80 % des publications, les élus n’apparaissent pas dans les contenus.

Quant à l'articulation des publications internes avec le numérique (intranet, supports numériques…), 72 % des répondants disposent d’un intranet et seulement 7 % d’un réseau social interne.


Résultats complets ci-dessous.
LIRE PLUS

Passionnée par les subtilités de la langue française, depuis 2004, je suis correctrice et rédactrice de débats, spécialisée dans la gestion de la qualité des écrits et la couverture écrite de manifestations.

J'accompagne des cabinets de conseil en lobbying, agences de communication et de relations presse, éditeurs, associations, fondations, des comités d’entreprise sur la France entière.

Confrontée à la non-maîtrise des difficultés de la langue française, du moins aux bases du français, je propose des formations en/hors entreprise, à l'attention des salariés et freelances qui souhaitent approfondir ou renforcer leurs connaissances.

Page Facebook
Twitter
Page Google Plus
Site web
RELECTURE ET CORRECTION DE CONTENUS RÉDACTIONNELS - FORMATION DE FRANÇAIS -
COUVERTURE ÉCRITE DE MANIFESTATIONS ORATOIRES - RÉALISATION DE BIOGRAPHIES
Copyright © 2015 Au bonheur des Mots. Tous droits réservés.