INPH - Février 2018 - Newsletter N° 87


Gouvernance et Conflits dans les
établissements publics de santé

Quelle gouvernance à l’Hôpital public ?

1. La gouvernance médicale :
-  Il n’y a pas de hiérarchie médicale. Il existe une autorité fonctionnelle assurée par des praticiens auxquels des missions particulières leur ont été confiées : responsable d’unité, chef de service, chef de pôle, président de CME […]
2. La gouvernance médicale :
-  La seule autorité hiérarchique du praticien hospitalier est celle qui a le pouvoir de nominations et de sanctions […]
En savoir plus
L’INPH participe à l’information des Praticiens Hospitaliers et à la protection de leurs droits.
Quels conflits à l’Hôpital public ?

1. Les conflits entre Praticiens Hospitaliers :
ce sont les plus fréquents. Aucun établissement n’est épargné !
  • A l’intérieur des services :
Entre Praticiens Hospitaliers : les conflits ne sont pas rares, ils sont rarement indépassables. […]
Entre praticiens hospitaliers porteurs d’une responsabilité de chef de service et praticiens hospitaliers […]
  • Dans le cadre des pôles ou de l’établissement dans son ensemble, les conflits interpersonnels sont plus rares […]
2. Les conflits entre Praticien Hospitalier et Directeur d’Hôpital :
Ils sont moins fréquents. Si aucun établissement n’est épargné on peut les estimer à quelques unités dans les petits établissements à quelques dizaines dans les gros […]
3. Les conflits générés par des impératifs financiers :
Le Directeur Général d’hôpital doit assurer l’équilibre financier de son établissement. « Mon établissement va bien il est à l’équilibre ! » […]
En savoir plus
Que faire ? Le règlement d’un conflit doit être rapide !
  1. Le praticien doit souscrire une couverture assurantielle et juridique dès sa première prise de poste jusqu’à son départ à la retraite. Cette couverture palliera la lenteur (ou la difficulté) à obtenir la protection fonctionnelle que l’Administration doit à tout agent public dans l’exercice de ses fonctions.
    Le praticien ne doit pas rester seul dans son conflit, il doit en parler dans son entourage professionnel et familial avant que la situation ne se dégrade. Dans ces démarches le praticien peut solliciter l’appui de son syndicat professionnel et en particulier de l’INPH.
  2. Le praticien doit demander rapidement une conciliation dans son établissement. Les CME ont dans la plupart des établissements mis en place des « commissions de la vie hospitalière » que le praticien peut solliciter […]
En savoir plus
Quel rôle pour l’INPH, l’Inter-syndicat National des Praticiens Hospitaliers ?
En savoir plus
L’INPH est fermement et constamment engagé avec les Praticiens Hospitaliers pour la prévention et la résolution des conflits au niveau local, régional et national.
Le bureau de l'INPH
Intersyndicat National
des Praticiens Hospitaliers
30 Bld Pasteur - 75015 Paris
www.inph.org
Contact : Rachel BOCHER