Copy
Having trouble viewing this email?
Share
Tweet
Forward to Friend
9 mai 2014
EDITORIAL

Une Europe démocratique repose sur des médias libres et pluralistes


La démocratie en Europe a besoin d'une presse libre et pluraliste: c'est le message que la FEJ a envoyé à tous les candidats aux élections européennes. Dans notre Manifeste, nous avons rappelé aux candidats que les médias constituent une pierre angulaire de la démocratie en Europe et que les médias ne peuvent remplir leur rôle que s'ils restent libres dans un paysage médiatique pluraliste. Immédiatement, les candidats à la Présidence de la Commission européenne, les députés Ska Keller (Verts), Guy Verhofstadt (Libéraux) et Martin Schulz (Socialistes) ont montré leur engagement en souscrivant à notre Manifeste.

Maintenant, nous espérons que les décideurs politiques de l'UE feront respecter leurs promesses en les transformant en actions, une fois la nouvelle Commission européenne et le nouveau Parlement européen mis en place. Une de leurs priorités devrait être de se concentrer sur la relance de l'audiovisuel public en Europe, afin de maintenir un paysage médiatique diversifié. La rhétorique selon laquelle la réduction des radiodiffuseurs de service public peut équilibrer la croissance des médias commerciaux est une grosse erreur. Les sociétés médiatiques mondiales comme les moteurs de recherche, les médias sociaux et les prestataires de services de streaming deviennent les principaux acteurs du paysage médiatique européen.

Le journalisme n'est pas une marchandise. Le journalisme est un bien public. La responsabilité et la crédibilité sont les principes fondamentaux d'un journalisme indépendant. Nous ne pouvons remplir notre mission de service public, au service de l'intérêt public, que via des normes journalistiques élevées et une éthique irréprochable. Mais ce n'est pas suffisant si les décideurs ne parviennent pas à garantir l'existence d'un organisme auto-régulateur indépendant pour les médias.

Last but not least, les décideurs politiques ne doivent pas oublier les droits d'auteurs des journalistes qui sont une garantie d'authenticité et de normes élevées dans le journalisme. La FEJ met cette question en avant non seulement à ​​l'ordre du jour européen, mais aussi à l'agenda international. Le 5 mai, nous avons rencontré le Directeur général de l'Organisation mondiale de la propriété intellectuelle, M. Francis Gurry, pour discuter des moyens permettant de protéger au mieux les droits d'auteurs des journalistes par le biais d'actions internationales.

Mogens Blicher-Bjerregård
Président de la FEJ

Manifeste de la FEJ pour les élections européennes de 2014


(26.4.2014) En prévision du scrutin européen des 22 au 25 mai,  la FEJ a lancé un Manifeste des Journalistes qui invite tous les candidats aux élections européennes à adopter le Manifeste des Journalistes pour la relance des médias libres et pluralistes en Europe.

Le Manifeste demande aux candidats au scrutin européen et à la Présidence européenne de défendre les dix principes préconisés par la FEJ. Des recommandations stratégiques détaillées ont été rédigées pour permettre aux décideurs européens d'agir dans ces domaines

Suite à cet appel, trois membres du Parlement européen candidats à la Présidence de la Commission européenne, Ska Keller, Guy Verhofstadt et Martin Schulz, ont signé le Manifetse de la FEJ, confirmant ainsi leur engagement. 

La FEJ encourage ses membres à contacter leurs candidats au scrutin européen et à promouvoir le Manifeste. 

La FEJ participe à un débat de la DW consacré à la guerre des médias en Ukraine


(29.4.2014) Le Secrétaire Général de la FEJ, Ricardo Gutiérrez, a été invité à Berlin pour participer à l'émission Agenda, un débat  en espagnol de la Deutsche Welle, afin de parler du rôle des médias en Ukraine.

M. Gutiérrez a parlé du rôle négatif de la propagande produite par les médias officiels russes, tout en critiquant aussi certains reportages imprécis sur l'Ukraine et la Russie réalisés par certains médias occidentaux. (Photo: Yaotzin Botello)
 
Vous pouvez regarder l'émission en espagnol ICI.

TURQUIE
Le TGS et la FEJ ont lancé le premier atelier de développement syndical 


(26-27.04.2014) La FEJ et son syndicat membre en Turquie, le Syndicat des journalistes turcs (TGS -Türkiye Gazeteciler Sendikasi), ont organisé le premier atelier d'un projet de deux ans appelé  "Liberté de la presse et renforcement du mouvement syndical des journalistes en Turquie Â», projet soutenu par l’EIDHR (Instrument européen de soutien à la démocratie et aux droits de l’homme) de la Commission européenne. 

L'atelier couvrait les sujets suivants: renforcement des capacités syndicales, stratégies de recrutement, assistance juridique et campagne TGS-FEJ pour la libération des journalistes emprisonnés. L'atelier a également débattu de la préparation d'une grande conférence internationale en 2016.
 
Renate Schroeder (Directrice de la FEJ) et Mehmet Koksal (Chargé de projets à la FEJ) ont également visité le Karsi Direnis, un journal d'opposition occupé par 50 journalistes qui ont été licenciés sans préavis et sans avoir reçu la moindre indemnisation pour les derniers mois prestés. Un débat portant sur les droits sociaux, les mouvements de résistance et l'avenir de la presse en Turquie a été organisé au siège du journal, à Zeytinburnu (Istanbul), avec la participation d'écrivains, de chroniqueurs, de syndicalistes et de représentants de la FEJ. La FEJ a également participé à une manifestation organisée par le TGS en réponse à la décision du gouvernement d'interdire les manifestations sur la place Taksim, le 1er mai. Le TGS et la FEJ ont rappelé aux journalistes leurs droits et leurs devoirs lorsqu'ils couvrent des manifestations et ont demandé à la police de respecter leurs droits et de ne pas user de violence envers les journalistes.  Une nouvelle documentation relative à la campagne a été distribuée aux journalistes sur le point de couvrir les manifestations du 1er mai sur la place Taksim (Istanbul).  
 
Si vous souhaitez envoyer un message de solidarité aux journalistes licenciés par le Karsi Direnis, veuillez poster votre tweet dans n'importe quelle langue à @KarsiDirenis. Pour plus d'information sur le projet et la campagne, veuillez visiter la page sur la campagne en Turquie. (photo: TGS)

Le Gouvernement turc interdit les médias sociaux


(02.04.2014) L'accès à Twitter a été bloqué en Turquie, le 21 mars, quelques heures après un discours du Premier Ministre Recep Tayyip Erdogan durant lequel il menaçait d'éliminer ce site de microblogging. L'interdiction était une tentative de censure des contenus critiques, dont des enregistrements et des documents supposés prouver des faits de corruption parmi les proches et la famille d'ErdoÄŸan. (plus d'information)


Doubles normes juridiques toujours d'application pour les procès de journalistes en Turquie 


(20.03.2014) Les avocats de Füsun Erdogan, Bayram Namaz et Arif Celebi, jugés dans le cadre du procès MLKP, ont demandé que les journalistes emprisonnés soient libérés, suite à la décision du gouvernement turc de porter la peine maximale de détention à 5 ans pour les procès Ergenekon, Balyoz et OdaTV. Leur demande a été rejetée, alors même que les journalistes ont déjà été emprisonnés plus de 5 ans et que leurs collègues emprisonnés dans le cadre du procès Ergenekon ont déjà été libérés. (plus d'information)
 
Pendant ce temps, le syndicat membre de la FEJ au Danemark, le Syndicat danois des journalistes, a critiqué son gouvernement pour la somptueuse réception organisée pour accueillir le Président turc, Abdullah Gül, et son incapacité à mettre la Turquie sous pression pour améliorer l'état de la liberté de la presse. Esben Ørberg, conseiller en communication du syndicat danois, a expliqué dans un reportage pourquoi le Danemark n'a pas encore pu obtenir justice pour le journaliste emprisonné Füsun Erdogan (NDLR: Füsun Erdogan et Bayram Namaz ont été libérés, le 8 mai).

DIVERSITE
La jeunesse et les femmes dans les médias

(11-13. 04.2014) Environ 40 journalistes, représentants de syndicats et enseignants actifs dans le secteur des médias ont participé à une réunion de deux jours sur "la jeunesse et les femmes dans les  médias"organisée par Médias en Europe pour une diversité inclusive (MEDIANE), programme sous la direction du Conseil de l'Europe et cofinancé par l'UE et le Conseil de l'Europe. 

La réunion a permis de mettre en exergue des exemples de bonnes pratiques au Danemark et en Allemagne, où les jeunes et les femmes prennent  le leadership au sein des syndicats. Les participants ont mis l'accent sur le besoin pour les syndicats d'améliorer leurs stratégies en matière de recrutement et de changer leurs statuts (si nécessaire) afin de toucher les jeunes journalistes, étudiants en journalisme et freelances compris. 

Afin de mieux comprendre  Ã  quel point le secteur des médias est diversifié et inclusif, les participants ont également visité les stations radio et télé locales TV Tourins et Bayerischer Rundfunk, ainsi que l'école de journalisme de l'Université des Sciences Appliquées de Würzburg(Photo: Rainer Reichert)

DROITS SYNDICAUX
Les experts en droits syndicaux se rencontrent pour débattre des défis rencontrés par les journalistes 

(10.04.2014) Le Groupe d'experts sur les droits syndicaux de la FEJ (LAREG) s'est réuni à Würzburg, en Allemagne, pour débattre des défis auxquels sont confrontés les journalistes pour défendre leurs droits syndicaux et sociaux durant la crise du secteur des médias. 

Les experts nationaux issus des membres de la FEJ en Belgique, Grèce, Allemagne, Italie, Espagne et Suisse ont mis l'accent sur l'impact des mesures d'austérité sur les conditions de travail des journalistes. Les journalistes vivant en Grèce et en Espagne sont les plus touchés par la crise, qui a récemment causé la fermeture de deux services publics de diffusion: ERT (Grèce) et TV Valencia (Espagne).

Le groupe lancera également, dans quelques mois, une  boîte à outils permettant de donner aux syndicats des informations utiles sur la négociation collective, la protection juridique des droits sociaux des journalistes aux niveaux national et européen. La boîte à outils sera disponible pour tous les syndicats membres de la FEJ. 

Si vous avez des informations utiles à nous envoyer en ce qui concerne la protection sociale, les négociations collectives ou des dispositions légales renforçant les droits des journalistes, veuillez contacter Yuk Lan Wong.


La section bavaroise de la DJV, un des syndicats membres de la FEJ en Allemagne, était l'hôte de cette réunion  (BJV - Bayerischer Journalisten-Verband). (plus d'information)

Relations de travail dans l'industrie des médias et de la culture 

Le Bureau International du Travail (BIT) a publié un document stratégique fournissant une vue globale des changements dans les relations de travail dans les secteurs des médias et de la culture au niveau mondial. 

Le document met en exergue une tendance à privilégier les freelances, les indépendants et l'économie informelle dans le secteur. Cette tendance se manifeste par l'essor des contrats d'emploi plus temporaires avec une protection plus faible du travailleur. 

Le document servira de base de discussion au Forum mondial sur les relations de travail dans le secteur des médias et de la culture, les 14 et 15 mai, à Genève.  Seamus Dooley (NUJ, Royaume-Uni) représentera la Fédération Internationale des Journalistes et la Fédération Européenne des Journalistes au Forum. Il mettra les problématiques propres aux journalistes et à leurs syndicats à l'ordre du jour international. (plus d'information) (Rapport complet)

AUTRICHE
Séminaire sur la lutte contre l'austérité à Vienne


(20 – 21.03.2014) Plus de 50 dirigeants de syndicats de journalistes, de journalistes et d'experts des médias se sont réunis à Vienne dans le cadre d'un séminaire de deux jours dont l'objet était d'identifier de nouvelles méthodes de financement du journalisme tout en maintenant un contenu de qualité par le biais de l'innovation et d'un syndicalisme fort. 

L'esprit du séminaire était de répondre à ce défi avec enthousiasme. Les résultats préliminaires d'une enquête sur la manière dont les modèles de financement et d'emploi dans le journalisme changent en raison de la crise et la façon dont les syndicats répondent à ces changements ont été présentés par notre collègue Andreas K. Bittner. Les résultats de l'enquête seront compilés dans un rapport final comprenant les recommandations et les conclusions du séminaire.
 
Le séminaire était financé par la Commission européenne et organisé avec l'aide du syndicat de la FEJ en Autriche, GPA-djp. (plus d'information)

FREELANCES
"Calculateur" suédois pour les freelances


(21. 03.2014) Les journalistes freelance sont généralement connus pour leurs mauvaises conditions salariales. Pour améliorer ces conditions, le syndicat suédois des journalistes a lancé un Calculateur à l'usage des Freelances pour les aider à négocier une rémunération correcte pour leurs travaux. Le Calculateur a été adapté du modèle norvégien qui fournit une base de données comprenant les différents salaires perçus par les journalistes salariés. Son objectif est de fournir des orientations générales pour les journalistes freelance lorsqu'ils négocient leurs rémunérations avec les médias. 

Le calculateur de piges suédois a été présenté lors de la réunion du groupe d'experts de la FEJ sur les journalistes indépendants, à Vienne. Le groupe se réunira à nouveau le 13 octobre à Minsk, en Biélorussie.

Pour plus d'information, veuillez contacter Asa Ohlsson.
NOUVELLES DE LA FEJ

La FEJ compte maintenant 60 membres dans 40 pays, suite à l'adhésion de membres en Géorgie, au Monténégro et en Pologne


La FEJ souhaite la bienvenue à trois nouveaux membres: l'Association Indépendante des Journalistes Géorgiens (IAGJ),  l'Association Polonaise des Journalistes (SDRP) et le Syndicat des Journalistes du Monténégro (TUMM). La FEJ compte donc maintenant 60 associations membres dans 40 pays d'Europe. le TUMM ne deviendra officiellement membre de la FEJ que lorsque la FIJ aura accepté sa demande d'adhésion à la FIJ, au mois de juin. .

Mehmet Koksal, Chargé de projets à la FEJ


La FEJ a souhaité la bienvenu à un nouveau membre du personnel, Mehmet Koksal, qui travaillera  Ã  la FEJ en tant que Chargé de projets. Il sera responsable de nouveaux projets financés par la Commission européenne et LOTCO pour améliorer les capacités syndicales et la liberté de la presse en Turquie, en Macédoine et en Serbie.  

Mehmet Koksal est un journaliste freelance très actif au sein du syndicat belge: il est le Vice-Président du syndicat belge francophone (AJP). Il travaillera à temps partiel pour LOTCO afin d'aider les syndicats macédonien, turc et serbe à améliorer leurs programmes de recrutement, en les conseillant dans le domaine du renforcement de leurs capacités. En janvier, Mehmet Koksal avait été sélectionné comme second finaliste (parmi 43 candidats issus de 12 pays différents) après l'appel de la FEJ et les entrevues effectuées en vue de recruter un nouveau responsable de la politique européenne et des projets au sein de la FEJ. 
DROITS d'AUTEURS


Journée mondiale du Copyright, le 23 avril 2014

Getty menace les droits d'auteurs des photographes

Les éditeurs belges demandent le transfert des droits d'auteurs

Le Parlement européen adopte une résolution sur la redevance des copies privées

La FEJ demande au Parlement espagnol de renforcer les droits d'auteurs des journalistes

CALENDRIER

MAI

6

3



6

12-13




14-15


15

16
 









Réunion du Comité directeur de la FEJ

Séminaire: Business models in the area of new media, ESIEMTH, Thessalonique 


Réunion du Groupe d'experts sur la radiodiffusion

Conférence sur le Rôle des Parlements nationaux dans la Gouvernance des Médias en Europe, Assemblée parlementaire du Conseil de l'Europe, Istanbul

Global Dialogue Forum on Employment Relationships in the Media & Culture Sector, BIT, Genève


La Liberté des Médias en Turquie, European Policy Centre, Bruxelles

Formation: Getting started as a freelance, NUJ, Londres

 
D'autres activités prévues? Envoyez-nous les dates!
Copyright © 2014 Fédération Européenne des Journalistes, Tous droits réservés.
Residence Palace, 155 Rue de la Loi, 1040 Bruxelles, Belgique
Site web:http://europe.ifj.org/en ; Email: efj@ifj.org

Se désinscrire de cette liste    Mettre à jour vos préférences
EDITEUR RESPONSABLE
Ricardo
Gutiérrez

CONTRIBUTEURS:
Renate Schroeder, Pamela Morinière & Yuk Lan Wong