Copy
Having trouble viewing this email?
Share
Tweet
Forward to Friend
4 octobre 2013
  EDITORIAL

 

Droits d'auteurs et journalisme crédible


Une nouvelle directive de l'UE sur la gestion collective des droits aurait pu créer un problème majeur pour les droits d'auteur et pour le journalisme en Europe. En effet le projet omettait de prendre en compte des modèles existants de licences et de licences étendues qui fonctionnent bien dans certains pays européens et qui font en sorte que les auteurs et titulaires de droits soient rémunérés facilement et de façon équitable pour l'utilisation secondaire de leurs œuvres.

Heureusement, la situation a été corrigée grâce à la coopération remarquable entre les ayants droit et même certains ministres européens, ainsi que l'engagement pris par le commissaire en charge de cette directive. Le projet final, y compris les aspects des modèles de licence existants, est en cours de discussion au niveau du trilogue entre la Commission européenne, le Parlement européen et le Conseil européen.

La FEJ a été proactive dans le lobbying pour la protection des droits d'auteurs pour deux raisons. Tout d'abord, les auteurs doivent être rémunérés équitablement pour l'utilisation de leurs œuvres. C'est aussi une question clé dans le débat houleux sur la rémunération pour copie privée. En second lieu, la crédibilité du journalisme est en cause. Le journalisme de qualité signifie que le contenu est crédible. Cela signifie également que les journalistes puissent prendre pleinement le contrôle de l'utilisation de leurs œuvres. Mais cela n'est possible que si les droits d'auteur sont protégés.

À l'ère numérique cela peut sembler difficile, mais cela ne devrait pas l’être. Si nous pouvons passer des accords collectivement ou individuellement pour préciser d’autres utilisations ; les journalistes et leurs organisations peuvent avoir une base pour protéger leurs droits moraux. Mais cette protection ne peut être accordée que si le droit d'être indemnisé financièrement est aussi appliqué. De tels accords peuvent garantir aux journalistes de remplir leur mission en créant un journalisme éthique et de haute qualité.

Les droits d'auteur ne sont pas seulement une question de rémunération, mais aussi de protection et de promotion de normes éthiques élevées et de journalisme crédible.

Mogens Blicher Bjerregård
Président de la FEJ

TURQUIE

Le journalisme n’est pas un crime


Ricardo Gutiérrez, le Secrétaire général de la FEJ, a décrit sa visite à Istanbul pour l'audition des journalistes emprisonnés. La sixième audience du procès de l’aile « Presse » de  KCK contre 44 journalistes (dont 22 étaient encore en prison) a repris à la 15e Cour pénale de Silivri. Le vendredi 27 septembre, le tribunal a libéré deux journalistes, Irfan Bilgiç et Fatma Koçak, laissant 20 journalistes toujours en prison.

(25.09.2013) Zeynep Kuray (photo) sourit, mais au fond d’elle-même elle sent la colère. Assise sur les marches du palais de justice en dehors du complexe de la prison de Silivri, Mme Kuray est parmi les 44 journalistes qui assistent au procès contre elle ce mardi à la Haute Cour pénale en Turquie.

Mme Kuray est une journaliste d'investigation pour le quotidien de gauche Birgun et correspondant de l’agence de presse Firat. Elle a été accusée d'être membre d’un parti illégal (Parti des travailleurs du Kurdistan) et de s'engagee dans des activités terroristes. Si au terme du procès elle sera reconnue coupable, Mme Kuray sera placée à nouveau derrière les barreaux pendant sept ans, selon la loi antiterroriste du pays.


Mais la plupart des journalistes qui sont poursuivis dans des circonstances similaires restent positifs comme Mme Kuray. Elle continue à écrire en prison et s'est prononcée contre les mauvaises conditions des prisonnières. Le reporter Baris Terkoglu, poursuivi dans une autre affaire (Odatv), a fait le même choix: "Abandonner mon travail aurait été une victoire pour les procureurs qui obéissent aux ordres du gouvernement'' (En savoir plus)

Le 24 septembre, Esben Orberg et Mehmet Ulger, des syndicats de journalistes au Danemark (DJ) et aux Pays-Bas (NVJ) ont également assisté au procès concernant le journaliste Füsun Erdogan et ont exprimé leur solidarité. Lisez son rapport ICI (lien en anglais).

Le 25 septembre, l'observateur de la FEJ Joachim Legatis, du syndicat allemande dju in ver.di, a assisté au procès KCK à Diyarbakir. Lisez son rapport ICI (lien en anglais).

Un message de Zeynep Kuray


Activités futures 
8 octobre, Istanbul


10 octobre, Istanbul


28 octobre, Istanbul
Affaire de diffamation contre l’agence de presse ETHA.
Observateur de la FEJ: Arne König


Première audience du journaliste Sami MenteÅŸ (journal Yurt). Observateur de la FEJ: Arne König

Procès de l’aile « Presse » du KCK

Le nouveau Comité directeur se réunit à Bruxelles


(18.09.2012) Le Comité directeur de la FEJ a tenu sa première réunion, et a confirmé les groupes d’experts existants (BREG, AREG, FREG et LAREG) pour leurs futurs travaux sur la question de la radiodiffusion, les droits d'auteur, les freelances et les droits du travail. Le Comité a également décidé de créer un nouveau groupe de travail qui doit se concentrer sur le journalisme en ligne, « cross-média » et la numérisation dans les médias.

La FEJ a appelé ses membres à nommer des candidats pour ces groupes d’experts avant le 21 octobre. Afin de renforcer les liens entre le Comité directeur et chaque groupe de travail, la FEJ a proposé que chaque groupe d'experts comprenne un membre du Comité en tant qu'expert. Une réunion conjointe sera organisée entre le groupe d’experts pour les freelances et le groupe d'experts sur les droits du travail.

Contact: Ricardo Gutiérrez

Propos saillants sur Twitter

Une opinion sur les médias piochée sur notre réseau Twitter cette semaine : 
N’oubliez pas de nous suivre sur @EFJEUROPE !

Le défi Google


(24.09.2013) En tant que géant de l'Internet, Google a grandement contribué  à répandre les contenus en ligne à travers le monde. Mais Google représente aussi un défi majeur pour les journalistes, en particulier les freelances dont le modèle économique est menacé par les velléités de Google d'utiliser gratuitement le contenu.

Pour mieux contrer le défi, certains membres de la FEJ ont pris part à un séminaire en ligne pour discuter de ce défi posé par Google dans le secteur des médias. Les participants ont discuté des développements récents en Allemagne et en Belgique, où Google fait du lobbying pour changer les législations en matière de droit d'auteur. Les participants ont également partagé des stratégies développées au niveau national pour contrer ce lobbying intense de Google.

Debout pour le Journalisme #SUFJ


ConsÅ“urs, confrères, il est temps de passer à l’action! 

Le 5 novembre, la FEJ et ses membres participeront à l’opération “Debout pour le Journalisme”, centre cette année sur l’impact des lois sécuritaires et antiterroristes sur la pratique du journalisme en Europe. La FEJ appelle ses membres à réclamer à leurs gouvernements respectifs de revoir ces législations afin d’éviter qu’elles soient abusivement utilisées contre les journalistes.

Que pouvez-vous faire?

Les syndicats, en Europe et ailleurs dans le monde, sont appelés à lancer leurs propres initiatives dans leurs pays respectifs, au cours de la semaine du lundi 4 au dimanche 10 novembre (la journée du 5 novembre étant le point d’orgue). Parmi les actions envisageables :
  • Poster des slogans ou des photos sur Twitter en utilisant le hashtag #SUFJ,
  • Demander à vos membres d’envoyer une carte postale électronique (qui sera bientôt disponible) à vos gouvernements, pour faire passer le message suivant: “Le journalisme n’est pas un crime”.
Pour plus d’information, visitez notre page de campagne.  

Journalistes en visite à la FEJ


(20.09.2013) Guillaume Perrier, le correspondant à Istanbul du quotidien français Le Monde, était l’invité du Sénat belge, où il a donné une conférence sur le génocide arménien. Il a rendu visite, dans la foulée, au QG de la FEJ, à Bruxelles, afin d’apporter son soutien à la campagne « Libérez les journalistes en Turquie Â» (lien en anglais).

Le même jour, une vingtaine de consÅ“urs et confrères membres du syndicat finlandais des journalistes, issus pour la plupart de médias audiovisuels et en ligne, ont participé à une rencontre, dans nos locaux, sur la FEJ, ses activités et les défis à relever. 
RUSSIE

Photographe arrêté sur le bateau de Greenpeace


(19.09.2013) Le photographe russe Denis Sinyakov a été arrêté et accusé de Â« piraterie Â», suite à sa participation à une action de Greenpeace, en mer arctique. Le célèbre photographe indépendant, qui travaille pour des agences comme Reuters et l’AFP, est l’une des 30 personnes interpellées à bord du bateau de Greenpeace. Les autorités russes accusent Greenpeace d’avoir tenté d’aborder la plateforme Prirazlomnaïa, appartenant à Gazprom, le géant russe de l’énergie, acte assimilé à de la piraterie. Lire la suite (en anglais).
ITALIE

Diffamation: décision favorable de la Cour européenne des droits de l’homme


(24.09.2013) La cour européenne des droits de l’homme (CEDH) a tranché en faveur des responsables du quotidien italien Il Giornale, dans une affaire de diffamation (Belpietro vs Italy). M. Maurizio Belpietro, le directeur de Il Giornale était poursuivi pour diffamation suite à la publication d’un article, en 2004, qui accusait des juges et des procureurs d’avoir recours à des stratégies politiques, dans leur lutte contre la Mafia. La cour a considéré que la plainte contre M. Belpietro était une violation de la liberté de la presse. Elle a condamné l’Etat italien à formuler des excuses  et à verser à M. Belpietro une indemnité de 10,000 euros.

Syndicat membre de la FEJ en Italie, la FNSI, a accueilli l’arrêt de la cour avec satisfaction :
« C’est  une gifle infligée au système judiciaire italien, mais aussi au Parlement, qui a toujours reporté les débats sur la question de la diffamation Â». 
PORTUGAL

Négociations chez RTP dans un sombre contexte


Le syndicat portugais des journalistes (SDJ), affilié de la FEJ, négocie actuellement une nouvelle convention collective avec la radio et la télévision publiques (RTP). Le futur de l’entreprise restant incertain, les négociations promettent d’être difficiles. Selon le plan arrêté par le gouvernement, les subsides accordés par l’Etat à RTP devraient être réduits et un plan de restructuration devrait intervenir. Le SDJ demande à RTP de préciser ses intentions et exhorte le Parlement portugais à empêcher la suppression, illégale, des subsides publics. Les négociations sont toujours en cours. 
GRECE

Les journalistes participent à la manifestation antifasciste


(25.09.2013) Les journalistes et les collaborateurs de presse, en Grèce, ont rallié le grand rassemblement antifasciste qui s’est tenu dans le centre d’Athènes, pour condamner le meurtre du chanteur de rap antifasciste Pavlos Fyssas, le 18 septembre. Les éléments de l’enquête avancent que le crime a été commis par un partisan du parti d’extrême-droite Aube dorée.  Les syndicats de journalistes en Grèce avaient condamné ce crime.

Le 26 septembre, les bureaux du quotidien Proto Thema, à Athènes, ont été vandalisés par des assaillants non identifiés, causant d’importants dommages matériels.
POLITIQUE EUROPEENE

La FEJ veut la transparence sur la propriété des médias


(24.09.2013) La FEJ a participé à une table ronde sur la « Transparence sur la propriété des médias en Europe ». L’initiative a été prise par l’organisation Access Info et le programme Open Society Media, en collaboration avec l’Assemblée parlementaire du Conseil de l’Europe. Les participants se sont accordés sur une série de recommandations pour davantage de transparence sur la propriété des médias, par l’intermédiaire de réglementations contraignantes. Ces recommandations seront finalisées d’ici la fin de l’année. Elles seront ensuite diffusées auprès des législateurs nationaux, en vue de leur adoption. (Pour en savoir plus

Le président de la FEJ interviendra à la Conférence ministérielle


Le président de la FEJ, Mogens Blicher Bjerregård, interviendra à la Conférence ministérielle qui doit réunir 47 ministres issus des Etats membres du Conseil de l’Europe, à Belgrade, en Serbie, les 7 et 8 novembre.

La conférence, intitulée « Liberté d’expression et démocratie, à l’ère numérique: opportunités, droits et responsabilités », abordera, à un niveau ministériel, les principales difficultés rencontrées pour préserver la liberté de la presse et la démocratie, dans ce nouvel environnement. Mogens Blicher BjerregÃ¥rd évoquera, lors de la session ministérielle, les réponses à apporter face aux menaces qui pèsent sur le journalisme.

La FEJ participera aussi à l’Assemblée parlementaire du Conseil de l’Europe (APCE), juste avant la Conférence ministérielle. (Pour en savoir plus)

Contact: Marc Gruber 

Les journalistes ukrainiens et polonais coopèrent


(24.09.13) Les journalistes ukrainiens et polonais ont signé un accord de coopération, premier pas vers une collaboration accrue entre les syndicats des deux pays. La convention a été signée par les responsables des organisations de medias indépendants en Ukraine et en Pologne: Yuriy Lukanov, président du Syndicat des médias indépendants d’Ukraine ; Oleh Nalyvaiko, de l’Association nationale des journalistes d’Ukraine ; et Krzysztof SkowroÅ„ski. de l’association des journalistes polonais (SDP).

L’accord précise : « L’Europe est un espace culturel commun et un espace commun de liberté. Cependant, nous journalistes d'Europe centrale et orientale, ayant des expériences similaires du totalitarisme communiste, de la censure et de changements radicaux au cours d'une lutte pour la liberté d'expression et le journalisme indépendant, cherchons à accorder une attention particulière aux problèmes journalistiques dans cette région d'Europe.
»

DROITS D'AUTEURS
Étude sur les contrats d'auteur projecteurs sur les pratiques déloyales


La FEJ et les organisations d’auteurs et d’artistes-interprètes ont longtemps fait pression pour des actions pour s'attaquer à la question des pratiques abusives dans les contrats de droits d'auteur. Récemment, le Parlement européen a abordé la question et a lancé une étude comparative sur Â« le droit et la pratique en ce qui concerne un accord contractuel pour les créateurs en Europe Â».

L'étude couvre la France, l'Allemagne, l'Espagne, le Royaume-Uni, la Suède, la Pologne, la Hongrie et la Belgique. Les membres de la FEJ concernés ont été invités à contribuer à cette étude. La FEJ a également envoyé une liste d'exemples de contrats qui comprennent des clauses abusives au consultant chargé de l'étude.

La FEJ espère que l'étude débouchera sur des mesures législatives concrètes prises par le Parlement européen pour répondre à la préoccupation croissante sur les pratiques contractuelles déloyales dans le secteur de la création. L'étude devrait être publiée à la fin de cette année.

Le parlement discute des propositions de rémunérations de copie privée


Le Parlement européen travaille sur des propositions visant à imposer les ordinateurs et autres appareils électroniques, y compris les services de « cloud computing » pour les copies à usage privé. Dans un projet de rapport d'initiative, la députée européenne Françoise Castex (socialiste français) reconnaît que la rémunération pour copie privée est une source essentielle de revenus pour le secteur culturel et propose un prélèvement unique pour tous les appareils destinés à copier et stocker des œuvres protégées à des fins privées. L'eurodéputé appelle également à mieux informer les consommateurs sur le montant de la redevance dont ils doivent d’acquitter. Des copies des œuvres réalisées dans le « cloud » doivent également être prises en compte pour la compensation. D’autre part, le prélèvement pour copie privée ne peut pas être remplacé par un système de licence.

La FEJ était présente le 1er octobre au Forum sur la propriété intellectuelle organisé par la députée européenne Marielle Gallo autour de la copie privée.  Aucune solution de compromis n’a émergé des débats  confrontant les représentants des consommateurs, des sociétés de gestion collectives et  des industriels.

Faire respecter les droits d'auteur dans le monde numérique


(24.09.2013) La FEJ a assisté à une réunion du groupe de travail organisé par l'Observatoire européen des atteintes aux droits de propriété intellectuelle (IAMO) pour discuter du respect des droits de propriété intellectuelle dans le monde numérique.

La FEJ a souligné la nécessité d'étudier le niveau de violations des droits moraux dans l'environnement en ligne et d’étudier l'impact économique de la contrefaçon de la propriété intellectuelle sur le revenu des créateurs.

IAMO est un organisme créé par la Direction générale du marché intérieur de la Commission européenne pour aborder les questions des droits de propriété intellectuelle. La FEJ, entre autres intervenants de l'industrie, est une association membre de l'IAMO depuis avril 2013. La prochaine réunion aura lieu en février 2014.

Réglementateur les contenus générés par les utilisateurs en ligne ?


(19.09.2013) Dans le cadre d'un dialogue permanent engagé par la Commission européenne dans le cadre de la « licence pour l'Europe », la FEJ a contribué à un groupe de travail qui vise à trouver des façons d'aborder la question du contenu généré par les utilisateurs (UGC) en ligne .

Toutefois, avant même de proposer des solutions concrètes pour résoudre ce problème, le défi de définir les contenus générés par les utilisateurs demeure. Plusieurs organisations ont souligné les préoccupations relatives aux droits moraux lorsque les œuvres sont utilisées dans des contenus générés par les utilisateurs.

La FEJ a également pointé les métadonnées des photographes qui peuvent être enlevées et la nécessité de poursuivre les discussions sur la question de l'authentification des œuvres photographiques.

Contact: Pamela Morinière

EGALITE HOMMES - FEMMES
Le secteur audiovisuel organise une conférence pour aborder l'égalité des genres


Suite à l'adoption, l'année dernière, d'un cadre d'action sur l'égalité des genres par les partenaires sociaux dans le secteur de l'audiovisuel, une conférence sera organisée le 25 Novembre à Bruxelles pour faire connaître ce cadre et traiter de égalité des genres dans le secteur de l'audiovisuel. La FEJ sera parmi les partenaires sociaux pour organiser la conférence qui se concentre sur l'accès aux postes de décision, l'égalité salariale, les rôles de genre, l'équilibre travail-vie privée et les stéréotypes sexuels.

La conférence est financée par la Commission européenne. Des représentants de travailleurs des médias et les organisations d'employeurs vont participer à la réunion. Martine Simonis de l'Association des journalistes belges (AJP) présentera son travail sur la sensibilisation de la représentation des genres dans les rédactions.

Contact: Pamela Morinière

Prix de médias


British Journalism Awards Date limite: 14 octobre 2013 (Plus en anglais)

Prix européen de la presse Date limite: 29 November 2013 (Plus en anglais)

Appel aux membres de la FEJ pour accueillir l’Assemblée annuelle de 2014


Êtes-vous intéressé pour accueillir la prochaine Assemblée Générale de la FEJ en mai de 2014? Si c'est le cas, contactez nous maintenant ! La date limite est le 1er novembre

Appel à propositions


La Commission européenne a lancé un appel à proposition pour la création d’un Centre Européen de la liberté de la presse et des medias, chargé notamment de surveiller les violations en la matière. (Plus en anglais)

EVENEMENTS A VENIR

4 - 6 octobre



4 - 6 octobre (Bruxelles)


7 - 8 octobre (Sarajevo)


octobre

10 octobre (Bruxelles)



11 octobre (Bruxelles)

15 -17 octobre (Bruxelles)
Réunion sur l’éthique et le journalisme, suivez nous aussi sur Twitter #mediane_gr 

Cours d’outils numériques de reportage sur l’environnement 
(lien en anglais)

VIIè Forum européen des médias d’Europe du sud-est

Journée mondiale pour le travail décent

Réunion du Comité Femmes de la Confédération européenne des syndicats

Réunion du Groupe d’experts sur les droits d’auteurs

European Youth Media Days (lien en anglais)
© 2013 Fédération européenne des journalistes. Tous droits réservés.
Résidence Palace, Rue de la Loi 155, B-1040 Bruxelles. Belgique
Site du web: http://europe.ifj.org/fr Courriel: efj@ifj.org

se désinscrire de cette liste   
mettre à jour vos préférences d'abonnement


Editeur responsable: 
Ricardo Gutiérrez

Editeurs:
Renate Schroeder, Marc Gruber, Yuk Lan Wong

Traducteurs
Ricardo Gutiérrez, Marc Gruber