Copy
View this email in your browser
Lettre d'information de l'Association pour Un cours en miracles en France
'Un cours en miracles' est un livre de philosophie spirituelle. Il nous présente une vision unique du monde et de l'esprit, retranscrite dans un langage poétique et hautement symbolique. Il utilise des symboles chrétiens mais son but est de communiquer un enseignement universel appartenant à la non-dualité. La pratique utilise une forme particulière de pardon et d'observation de l'esprit, pour accéder à une connaissance innée de l'Amour parfait, abstrait et intemporel. Pour plus d'informations, cliquez ici.
Dans cette newsletter :
* Nos vœux pour 2016 "Que rien ne change"
* Dates des prochains stages
* Discuter avec Bernard ce jeudi 7 janvier à 20h lors d'une web-conférence ici
* Question sur les conflits familiaux
Tous nos meilleurs vœux pour 2016
 
"Rends cette année différente en faisant que tout soit pareil." (T-15.XI.10:11)
Cette phrase du Cours que Kenneth Wapnick avait l'habitude de nous répéter tous les ans, en début d'année, peut nous sembler curieuse. Nous avons l'habitude de souhaiter, non pas que les choses soient pareilles, mais que les choses changent, que l'année à venir soit meilleure que la précédente. En soit, il n'y a aucun mal à vouloir que nos conditions extérieures s'améliorent. Mais le Cours nous propose une vision bien plus vaste de notre bien-être. Un amour parfait et immuable, une présence réconfortante et invulnérable est disponible pour nous à chaque instant. A chaque instant.

Une fois dans cette présence,
rien ne change.

Vouloir que tout soit pareil est une façon de dire :
"Je m'engage maintenant à retrouver ce qui ne changera jamais et qui est éternel." Et nous avons la promesse, à travers le livre Un cours en miracles, que nous le trouverons. C'est en nous et cela fait partie de notre propre esprit.

Une fois cette vision acceptée, tout sera différent :
* La façon dont nous commencerons la journée demain pourra se faire dans le plus grand calme et la plus grande confiance - et ne plus changer.

* La façon dont nous saluons nos collègues de travail pourra se faire avec la plus grande bienveillance et générosité - et ne plus changer.

* La façon dont nous regardons le journal télévisé le soir pourra solliciter en nous la plus grande compassion - et ne plus changer.

* La façon dont nous regardons nos enfants pourra se faire avec la plus grande patience et tendresse - et ne plus changer.

 
Une fois que 'tout est pareil' dans notre vision,
l'amour peut enfin prendre une place dans nos cœurs
et ne plus jamais en repartir. 

NB : Ce sujet sera le thème de notre prochaine web-rencontre ce jeudi 7 janvier à 20h, avec possibilité de poser vos questions à Bernard en direct. Détails ici.
 
*  *  *  *  *  *  *  *  *  *  *  *  *  *  *  *  *
Patricia et moi serons très heureux de vous accompagner tout au long de 2016 pour que, ensemble, nous trouvions cette paix immuable et omniprésente.

Tous nos meilleurs vœux pour cette année de paix,
Bernard et Patricia
Prochaines dates de stages :
Vous pouvez désormais réserver les dates de ces conférences - les détails suivront très prochainement sur le site.

Paris
Samedi 13 février : L'unité et la séparation
Dimanche 14 février : La méthode du pardon authentique
Nantes
Samedi 27 février : L'unité et la séparation
Dimanche 28 février : Le pardon et la guérison
Bruxelles
Samedi 12 mars : L'unité et la séparation
Dimanche 13 mars : Le pardon et la guérison
Lyon
Samedi 2 avril : L'unité et la séparation
Dimanche 3 avril : Le pardon et la guérison
Sarlat
Samedi 16 avril : L'unité et la séparation
Dimanche 17 avril : Le pardon et la guérison
Aix en Provence
Samedi 30 avril : La méthode du pardon authentique
Dimanche 1er mai : La méthode du pardon authentique
Rolle (Suisse)
Samedi 28 mai : L'unité et la séparation
Dimanche 29 mai : Le pardon et la guérison
Liège (Belgique)
Samedi 11 juin : La méthode du pardon authentique
Dimanche 12 juin : La méthode du pardon authentique
 
Web-conférence : jeudi 7 janvier 20h-21h30
Voir "tout pareil" en 2016 : "la paix en chaque situation"
Participez en posant vos questions avec ce lien
 
Thème : Vouloir que tout soit pareil est une façon de dire : "Je m'engage maintenant à retrouver ce qui ne changera jamais et qui est éternel." Pendant cette web-rencontre, Bernard parlera de cette vision puissante proposée par Un cours en miracles, et les challenges que nous rencontrerons sur ce chemin.

Web-conférences
La participation aux web-conférences est ouverte à tous, gratuite*, et sans inscription, avec la possibilité de poser vos questions. Il suffit de cliquer sur le lien ci-dessous pour visionner et participer. Donc n'hésitez pas à vous joindre à nous pour passer un agréable moment d'apprentissage et d'échange.
Prochaine rencontre : jeudi 7 janvier 20h-21h30
Thème : "La paix en chaque situation en 2016"
Accès à l'évènement : la-paix-en-chaque-situation
Comment participer à l'évènement : cliquez ici.
Envoyez-nous vos questions ici.

* Si les séances sont gratuites, vous pouvez toutefois nous aider à diffuser et partager notre activité. Nous vous serons alors très reconnaissants de nous faire une contribution de 5€ pour votre participation. (Faire un don)
Pensez à partager cette lettre d'information avec vos amis. Merci !
Base de questions et réponses de la Fondation UCEM aux USA
 
Accéder à la base de 80 questions et réponses en cliquant ici.

Les conflits familiaux
Question 79:
La relation que j’ai avec mes cinq frères et sœurs est pour la plupart une relation de haine particulière. Nos conflits se sont accentués lors des soins prodigués à ma mère et lors du partage de ses biens. Le plus facile pour moi c’est de simplement me dissocier de la famille et du conflit. Cela ne me donne pas la paix, mais cela atténue mon angoisse. Je sais que c’est ma leçon, mais j’aimerais mieux éviter de voir ma famille au point de ne pas vouloir assister aux funérailles de ma mère le moment venu. Voici ma question: puis-je travailler sur le pardon avec mes frères et sœurs alors même que je choisis de les éviter?

Réponse: Vous êtes sage de reconnaître que le fait d’éviter vos frères et sÅ“urs ne vous donne pas la paix, ni n’élimine votre angoisse, mais ne fait que l’atténuer. L’ego est très rusé et nous offre des moyens qui semblent réduire la culpabilité, le conflit et la peur par le déni ou l’évitement afin de ne jamais aborder le problème, ce qui garantit que le conflit persiste et n’est jamais résolu: «Minimiser la peur, mais sans la défaire, c’est pour l’ego un effort constant, et c’est certes un talent où il met beaucoup d’ingéniosité» (T-11.V.9:2).

Vous soupçonnez peut-être déjà qu’il n’y a pas moyen de vraiment éviter le conflit, que vous soyez ou non en contact ou physiquement en présence de vos frères et sœurs. Cela tient au fait que toutes les relations n’existent que dans l’esprit et, que vous le croyiez ou pas, le véritable conflit n’a rien à voir avec vos frères et sœurs, mais a tout à voir avec ce qu’ils symbolisent pour vous, car le conflit réel ne se trouve que dans votre propre esprit. Et donc tout changement dans vos relations devra d’abord commencer dans votre esprit. (lire la suite ici)

Des liens qui peuvent vous intéresser :
Écouter la conférence "La symphonie de l'être"  ici.
Lire un entretien avec Kenneth Wapnick, "Ne jouez pas dans le bac à sable" ici
CD "Le pouvoir guérisseur de la bonté" ici
Offrez vous un livre de notre librairie ici
Share
Tweet
Forward
+1