Copy
View this email in your browser
Lettre d'information de l'Association pour Un cours en miracles en France
'Un cours en miracles' est un livre de philosophie spirituelle. Il nous présente une vision unique du monde et de l'esprit, retranscrite dans un langage poétique et hautement symbolique. Il utilise des symboles chrétiens mais son but est de communiquer un enseignement universel appartenant à la non-dualité. La pratique utilise une forme particulière de pardon et d'observation de l'esprit, pour accéder à une connaissance innée de l'Amour parfait, abstrait et intemporel. Pour plus d'informations, cliquez ici.
Stage à Figeac les 21-24 août :

Notre stage d'été
tarif révisé


 Un grand moment d'apprentissage, de détente et d'amitié.

Prix total 160€ pour 4 jours
Détails.
Nouvelles dates de stages
Paris les 26-27 septembre ici
Aix en Provence les 10-11 octobre ici

Et n'oubliez pas Liège les 12-13 septembre
ici
Les deux marchands et la glace aux clous

Comme vous le savez bien, le but de ce grand livre bleu, Un cours en miracles, est de nous aider à retrouver la paix intérieure. Comment s’y prend-t-il pour le faire ? Il nous encourage à enlever les obstacles, dans notre vision, à la présence constante de cette paix. Cela paraît si simple ! On trouve un obstacle, on constate que ça fait mal ; on décide tout simplement, tout légèrement, de s’en débarrasser et puis Hop ! c’est parti !
 
Mais, attend – si c’était vraiment aussi simple, ne crois-tu pas qu’on l’aurait déjà  fait depuis longtemps ?
 
J’enlève un obstacle de mon esprit – par exemple, un jugement sur un collègue au travail, ou sur le jeune homme à la plage qui vient de laisser son chien faire sa crotte sur le sable sans la ramasser - j’arrive à retrouver ma paix intérieure et une trace d’amour pour ces personnes. Puis le jour d’après, surprise, ça revient ! Exactement la même pensée, le même sentiment d’agacement, le même battement de cÅ“ur accéléré, les tripes serrées, pareil qu’hier ! Qu’est-ce qui se passe ? Pourquoi suis-je incapable de garder ce calme intérieur, face aux pensées dérangeantes ?
 
Il est en train de se passer quelque chose dans mon esprit, bien occulté de ma conscience ordinaire.
 
Sans le savoir, je me refais attirer par ces pensées de jugements et de colère. Ou peut-être pensez-vous que ces pensées reviennent comme « par hasard Â» ? Bien sûr que non. Elles ressurgissent dans notre esprit parce qu’elles sont souhaitées et désirées – mais complètement en dehors de notre connaissance consciente. Oui, il se passe des choses qui ne sont ‘pas très catholiques’ dans notre esprit : une partie de nous préfère repenser et revivre une ancienne bataille plutôt que d’embrasser la paix présente. Et puis oublier ce choix.
 
Par facilité, nous nous disons que « nous ne sommes pas conscients Â» de ce processus. Mais en réalité, nous savons bien ce que nous choisissons – la guerre ou la paix - mais nous l’occultons aussitôt, le refoulant dans l’oubliette de la conscience. « Qui, quoi ?  Je ne suis au courant de rien ! Â»
 
En un instant, l’espace d’une milliseconde, nous observons la possibilité de relâcher notre jugement, et décidons bien de le garder. Dans cette fraction d’un instant, nous comprenons le choix que nous présente l’ego d’un côté, et l’option présentée par notre Guide intérieur (notamment Jésus pour nous étudiants du Cours), de l’autre. Comme si nous étions au marché, avec deux commerçants derrière leurs stands, chacun nous parlant de leur ‘promo du jour’ :
 
Jésus, le marchand sobre mais souriant, vêtu simplement, l’œil clair et amical, nous demande si nous voulons la paix, pour nous-mêmes et pour cette personne. « La paix, en promo aujourd’hui, même gratuite et illimitée. Un très beau produit à consommer sans modération, sans effets secondaires, sauf un grand sourire. Â» Si nous sommes d’accord et que nous acceptons cette paix, il faut essayer de comprendre la peine de l’autre personne que nous avons jugée, et voir la divinité en elle, au-delà de ses erreurs. Il faut relativiser sa propre peine et sa souffrance, et retrouver son bien-être spirituel encore parfaitement intact. Dans cette vision, l’autre n’est pas accusé de tous les torts du monde mais relâché de notre prison, et inclus avec nous dans cet espace de tranquillité sublime, qui nous réunit en Un. Le plat que notre Guide bienveillant souhaiterait nous servir nous satisfera complètement, et il en restera même encore à partager avec tout le monde.
 
Mais l’ego n’est pas en reste et essaie de prendre le dessus sur son collègue, peu bavard. Habillé de couleurs criantes, dégageant une odeur d’après-rasage bon marché, l’œil roublard et la voix rodée et irrésistible, il remplit la place du marché de ses arguments : Â« Ne pensez pas un instant à sa fichu paix Â» dit-il, en pointant le doigt vers le barbu tranquille. « C’est de la camelote – ça ne va jamais vous satisfaire. Moi, j’ai exactement ce qu’il vous faut. Regardez bien, ici j’ai une glace, mais pas une glace ordinaire, une glace magique. Elle vous donnera toutes les sensations extrêmes et fabuleuses auxquelles vous n’avez jamais pensé. Vous voulez le pic de sucre, il y en a ; vous voulez l’extase du goût, ça en déborde. Vous sentirez une explosion d’expériences comme vous en avez toujours rêvé, et tout ça pour VOUS, personnellement et pour personne d’autre. Oui, je vous offre tout ceci, et davantage encore ! Mais attention, il n’y en a pas pour tout le monde. Je vous aime bien, donc voilà j’ai réservé la dernière boule juste pour vous. Mais il faut faire vite – très vite. Il ne faut pas hésiter. Buy now, no regrets, c’est promis ! Et en plus, ce n’est vraiment pas cher ! Â»
 
Pas cher, il faut le dire vite !
 
Qu’est-ce qu’il demande exactement, l’ego ? Car le paiement pour son cadeau, mine de rien, est très, très lourd. Il ne demande nul autre que d’insister sur notre souffrance et sur le tort de l’autre – sans répit et sans relâche. Et notre récompense ? Le sentiment d’avoir eu raison, d’avoir gagné, d’être justifié dans notre position. (Yes !) Une conflagration de rage allumée par une injustice immonde, une vague de désespoir propulsée par la perfidie de nos ennemis. Une tristesse bien raisonnée et explicable en détail. Voilà le parfum de cette glace individuelle et très particulière, parce que cette glace nous laisse dans la solitude de notre expérience très personnelle, et nous éloigne, loin, d’un sentiment d’unité et de partage avec les autres.
 
Le marchand de glaces ne nous a pas expliqué l’indigestion qui allait suivre son dessert. Le goût nous a attiré, l’aspect visuel était bien joli, le coulis de caramel nous a complètement dupé. Mais caché dans son cadeau – des clous ! Des pointes et des flèches de nos attaques envers les autres allaient juste se retourner contre nous. L’esprit est comme ça – il ne peut pas différencier une autre personne de lui-même. Ce que nous pensons que l’autre mérite, c’est notre don à nous-mêmes.
 
Notre ami barbu, les yeux doux et souriants, nous regarde toujours, debout derrière son stand. On dirait qu’il sera là pour toujours, calme et tranquille, attendant l’instant où nous déciderons de poser notre glace et nos armes, et venir chez lui partager son splendide repas. Jetant un dernier coup d’œil au marchand de glace mortelle, nous nous tournons enfin vers la paix et approchons le stand lumineux en nous. Là, nous retrouvons Celui qui est content de notre venue, et qui nous sert une grande portion de compassion, de bienveillance et de patience. Notre assiette est pleine, nous pouvons en donner aux autres, et plus nous en donnons, plus il y en a pour nous !
 
Il fait chaud en ce moment en France. Prenez le temps de trouver un endroit bien frais et bien tranquille en vous, avant de répondre trop vite aux autres, quand vous sentez la chaleur vous agacer. Et ce sera comme si vous aviez mangé une glace – mais une bonne !
 
N'hésitez pas à partager cette lettre d'information avec vos proches. Merci.

Nouvel enregistrement audio :

"La guérison, le chemin et le soi" :

Séance de 18 questions et réponses sur Un cours en miracles

1. Présentation par Bernard : le mal-être et la guérison.
2. Quel est l’amour dont parle le Cours? Quel est le rôle de l’amour humain sur le chemin ?

3. Qu’est-ce-que l’« Eveil » dans la philosophie du Cours ? Quelle est la relation entre la guérison et l’Eveil ? Quel est le chemin du Cours par rapport à l’Eveil ?
4. J’ai connu des moments proches de l’Amour, et j’ai senti une peur en moi. Pourquoi aurais-je si peur de l’Amour ?
5. Quel était l’intérêt d’avoir choisi la séparation ?
6. Quel est le but de ma venue sur terre ? Dois-je mourir pour atteindre l’Eveil ? Quelle est notre relation avec l’Amour ?
7. Comment comprendre la misère de ce monde qui peut être parfois, dans certains pays, si grande ? Je voyage dans ces pays pour accompagner les personnes et je suis à bout de force pour garder mon esprit bien placé.
8. Quel est le rôle du mental dans l’Eveil, puisque le rêve est issu du mental? Il s’en suit une présentation sur la perception, sur l’objectif et la direction que nous lui donnons.
9. Quelles sont les pratiques spécifiques que le Cours propose pour faire travailler le mental dans la bonne direction ?
10. Est-ce-que le corps est un obstacle sur le chemin ? Quelle est la perception juste du corps, comment changer notre perception de celui-ci ?
11. Comment fonctionne la réincarnation ? Comment faire une fois que nous avons décidé de venir sur terre pour les ‘mauvaises raisons’ ?
12. Comment peut jaillir de la source de l’Amour une telle pensée de séparation ? Il s’en suit une présentation sur notre façon de rendre réel l’illusion, et de devenir plus conscient du fond de notre esprit.
13. Quel est le rôle de la planète, du monde végétal et animal ?
14. Qui est le rêveur, et quelle est sa relation dans l’esprit collectif en train de rêver ?
15. Pourquoi avons-nous décidé de rêver dans la culpabilité ?
16. Qu’est-ce-que le Cours pense de la théorie du 100ème singe, ou de la masse critique ?
17. Quelle est notre responsabilité dans ce rêve ? Qu’est-ce-que nous sommes censés faire ?
18. Par rapport à nos organisations politiques et économiques, est-ce-qu’il n’y a pas un système qui pourrait nous ramener plus vers un chemin de partage et de communion ?
19. Pourquoi, depuis 2000 ans, sommes-nous restés avec une religion d’un Dieu vengeur qui nous culpabilise et cherche à nous punir ?

Souscrire à cette newsletter
Dans notre prochaine newsletter :
Article : "Moi, Roi de cette salle de bain"

Enregistrements audio disponibles :
1. Série sur le pardon
2. Série sur la guérison
3. 'Une vision d'éveil' - les bases d'une perception aimante
4. 'Une salle de classe géante' - utiliser le monde à bon escient
                                       Nouveaux enregistrements :
5. 'Les relations - le reflet de soi' - transformer nos relations selon UCEM
6. 'Cultiver notre jardin intérieur' - 'déterrer' les obstacles de l'esprit
7. 'La guérison, le chemin et le soi' - 18 questions et réponses sur UCEM
8. 'Les deux évaluations' - gratuit

 

Avertissement aux usagers d'orange.fr et wanadoo.fr
Nos newsletters ne parviennent pas toujours dans vos boîtes de réception, du fait d'un filtre anti-spam chez orange/wanadoo particulièrement sensible. Selon nos chiffres, vous n'avez pas reçu nos mails du 15 mai et du 11 juin. Si vous voulez les visionner (ça vaut la peine :-) ) vous pouvez le faire sur la page 'newsletter'. Pour remédier à ce problème, il suffit d'aller dans votre boîte 'indésirables', retrouvez l'un de nos messages refusés, et cliquez sur 'ceci n'est pas un message indésirable'. Vous pouvez par la suite aussi nous ajouter à votre 'liste verte'. Merci.
 
Share
Tweet
Forward
+1