Copy
Un cours en miracles en France
Une étincelle de printemps
-----------------------------------------

Dans cette newsletter :  
Première partie : Un petit mot, "Le printemps de l'âme"
Deuxième partie, nos nouvelles :

* Nouvel article : L'Amour éternel, sur Kenneth Wapnick 
* Témoignages du stage "La guérison des relations" 
* La totalité des enregistrements sur le site en 4 CDs
* Rencontres bientôt à Paris 
* Stage à Sarlat en Périgord
* Méditation : Le monde pardonné
 
Première partie
Un petit mot, "Le printemps de l'âme"

Après les jours de grisailles de l’hiver, le Soleil. La Lumière suit toujours les ténèbres. Il suffit d’attendre, et dans l’attente douce et patiente, la Douceur revient. Le printemps nous rappelle toujours ce message universel d’espoir.
 
Que pouvons-nous faire pour percevoir davantage cette Lumière dans ce monde ?  
 
L’Amour n’a pas fabriqué ce monde, ceci est un principe fondamental d’Un cours en miracles. Mais la Lumière peut l’illuminer au point de ressentir Sa chaleureuse présence, même ici dans un univers sombre d’illusion. Cet Amour n’est pas absent – mais nous pouvons l’avoir occulté de notre vue. Nous entreprenons, donc, un petit travail sur notre perception, pour voir ce qui doit être omniprésent.
 
Les physiciens nous aident à comprendre que nos perceptions sont fausses. Selon eux, ce monde n’est ni du solide ni du concret ; c’est un trompe l’œil géant ! Plus encore, ils nous disent que nos perceptions suivent notre pensée (voir le « problème de la mesure sur Wikipedia »). Nous fixons nos pensées sur une certaine expérience ou perception, et nous l’obtenons. Magique ! Cette idée peut nous aider, enfin, à trouver cette Lumière et cette Douceur que nous cherchons. Tout devient simple : nous n’avons qu’à focaliser nos pensées sur cette magnifique Luminosité, et notre expérience en sera changée. Presto ! L’école des affirmations positives nous dira la même chose.
 
Mais tout n’est pas aussi évident. Si seulement c’était aussi facile.
 
(Entre Dr Freud sur la scène.) Ce grand médecin nous explique que nous ne maîtrisons qu’une partie infime de nos pensées – le conscient. La partie inconsciente est, en effet, dix fois plus importante et dix fois plus puissante que la partie dont nous sommes conscients. Cette information a une conséquence dramatique pour notre chemin vers cette Lumière. Je peux focaliser toute mon attention consciente sur mon but - mais quant à la partie inconsciente, tout reste très mystérieux
 
Si nous sommes censés aligner toutes nos pensées vers cet objectif de Douceur éternelle, il faut s’organiser pour que la partie inconsciente s’y mette aussi. Ceci est clair. Mais, par définition, nous ne sommes pas au courant de cette partie de notre esprit ! Quoi faire alors pour garantir que tous les petits soldats se rangent dans la file et marchent tous ensemble vers le soleil ? On nous demande, en effet, de faire un travail avec une partie de notre esprit à laquelle nous ne savons pas comment accéder. Paradoxe. Frustration. Mais…
 
Une brise légère venant du jardin fleuri traverse la pièce et secoue les pages du livre ouvert sur notre table basse. Notre regard se tourne, nous lisons…
 
Ce grand livre bleu d’Un cours en miracles nous apprend que la projection fait la perception. C'est-à-dire que notre perception du monde est une image extérieure de quelque chose que nous ressentons à l’intérieur. Et ce ‘quelque chose’ mystérieux à l’intérieur n’est nul autre que ces fameux petits soldats rebelles dans notre inconscient. Tout devient plus clair. Si nous accédons difficilement à toutes nos pensées enfouies en nous, nous pouvons les identifier facilement une fois qu’elles sont extériorisées au dehors, dans l’acte que nous appelons la « projection ».
 
La meilleure façon d’accéder au réservoir de pensées qu’on appelle « l’inconscient » est, effectivement, en les observant projetées à l’extérieur. Le monde est comme un écran géant sur lequel est projeté le contenu de notre esprit. Comment savoir si nous sommes devant une image sortie de notre inconscient ?
 
Nous pouvons être sûrs que nous sommes devant l’un de ces objets cachés dans la chambre froide de notre inconscient et projeté au dehors, si nous avons une réaction à quelque chose qui se passe dans notre vie. Ce sont nos réactions qui sont la clé.
 
Nous sommes toujours en train de réagir intérieurement par rapport aux personnes qui peuplent notre vie. Si nos rêves nocturnes nous révèlent les secrets de notre esprit caché, le Cours nous apprend que nos vies diurnes peuvent nous instruire des choses aussi extraordinaires.
 
Chaque réaction, chaque contrariété, jugement ou rancœur, que nous avons par rapport à notre monde personnel nous révèle un brin d’information importante. Ces pensées dites ‘négatives’ par rapport à l’extérieur sont justement les pensées que nous devons apprendre à maîtriser pour pouvoir aligner l’ensemble de notre volonté sur notre but. Les petits soldats que nous devons apprendre à mettre en ligne sont juste là. Nous les voyons clairement maintenant, projetés sur l’écran de notre vie extérieure.
 
Je scrute, j’observe, je note… le rôti brûlé, le message sec du patron sur mon répondeur, mon mal de dent, mon fils qui me boude, la prévision météo qui va gâcher le weekend, l’augmentation de la CSG et la diminution de la vitesse sur la route – du pain riche sur ma planche dans ma quête de cette Lumière magnifique et métaphysique. Chaque réaction et chaque pensée de contrariété m’apprennent quelque chose sur les pensées inaccessibles de mon esprit.
 
Toutes nos pensées deviennent alors évidentes. Il n’y a plus qu’à regarder nos réactions à ces événements, pour trouver les multiples façons par lesquelles nous disons ‘non’ à l’Amour. Car chaque irritation révèle un choix que nous avons fait pour exclure la présence de l’Amour de notre champ de vision.
 

Un tout petit, minuscule nuage cache un magnifique Soleil.
Le printemps peut enfin revenir…

Nous avons maintenant le moyen de regarder notre refus à l’Amour, tous ces nuages hivernaux que nous gardons précieusement pour empêcher le printemps de revenir dans nos cœurs. Nous pouvons voir clairement nos jugements obstinés et futiles, et dire, enfin, « Non ». Un ‘non’ doux et affirmé, qui est notre façon de direOui’ à la Lumière.
 
Nous voyons clairement ce que nous faisons tous les jours pour refuser la douceur déjà présente dans notre esprit – une pensée qui exclut quelqu’un, qui insiste sur un défaut chez nous, qui met la barre haute pour un proche – et nous disons « Enfin, j’arrête cette folie. J’arrête d’insister que quelque chose peut enlever la présence d’Amour de mon esprit. »
 
Oui, la Lumière ne peut être absente. Elle est là. Toujours. Rien ne peut L’enlever de nos esprits maintenant. L’hiver reviendra peut-être, mais repartira. Et l’étincelle du printemps rallumera notre volonté.  Les nuages peuvent occulter le Soleil, mais Sa présence se fera toujours ressentir, juste à la périphérie de notre conscience. Il faut juste vouloir retourner dans Sa direction.
 
Faisons maintenant ce pas ensemble, et retrouvons la douceur de ce printemps de l’âme, là dans nos cœurs.

 
Deuxième partie, nos nouvelles :
Bonjour à tous,
 
Nous avons été occupés ce début d'année 2014, et nous prenons le temps maintenant de vous recontacter par mail. Nous vous avons déjà rencontrés dans plusieurs villes en février et mars - Toulouse, Bordeaux, Figeac et Nantes, et ces rencontres sont toujours pour nous des moments riches d'amitié et d'apprentissage. Nous retrouvons à chaque fois chez vous le même vif intérêt pour découvrir la véritable nature de la vie, et nous nous faisons un grand plaisir de vous partager la vision de l'esprit et de l'amour selon Un cours en miracles

* Une tournure...
Il semble que, depuis le départ de notre guide, Kenneth Wapnick, notre enseignement à pris une dimension de profondeur, une certaine ardeur à vous communiquer la nature éternelle de la vie qui nous entoure. Bernard a écrit deux articles à cet effet, pour vous aider à comprendre la maladie dans le contexte du Cours. Vous trouverez donc le premier article de cette série, "L'amour éternel", sur la page 'Articles' de notre site, uncoursenmiraclesenfrance.com

Descriptif  de l'article : "La maladie du Docteur Kenneth Wapnick constitue dans cet article, traduit de l’anglais par notre amie, Laurence, la base pour une exploration de notre relation avec le corps et l’esprit. L’article, écrit trois mois avant sa mort, est un recueil de pensées sur la recherche de la paix au-delà de la peur. L’objectif de cet article était de trouver du réconfort et de le partager avec les personnes touchées par la maladie de leur guide spirituel. Cet article représente l’enseignement le plus radical, et le plus difficile d’un Cours en miracles – que notre esprit, bien au-delà du corps, est éternel, et qu’il est la véritable source de notre vie."

* La guérison des relations - témoignages
Nous avons approfondi ce message de l'intemporalité de la vie lors de notre stage à Nantes fin mars, "La guérison des relations". Le weekend était intense mais parsemé d'éclats de rire et de moments de discussions vives. On n'oubliera pas de si tôt la fameuse "glace au clous" ! Vous pouvez lire des témoignages touchants des participants sur cette page ici

* Weekend spécial "connaissance de la réalité" en mai à Sarlat en Périgord
Nous avons organisé un autre stage de weekend qui se déroulera prochainement le 24 et 25 mai à Sarlat sur "La base du rêve". Ce sujet nous aidera à comprendre tous ces passages énigmatiques du Cours qui suggèrent que ce monde n'est pas notre vrai foyer. La compréhension de la nature de ce monde, notre 'maison adoptive', nous amènera plus facilement à reconnaître notre vraie Identité. Et le travail du pardon se fera plus naturellement quand nous comprenons qui, exactement, nous essayons de pardonner.

Alors, une bonne  occasion de weekend  se présente à vous pour entreprendre un mélange savant de philosophie, psychologie et gastronomie ! De la nourriture pour l'esprit, et le corps, pourquoi pas ? tant qu'il semble toujours notre réalité. :-) Patricia et moi vous attendrons avec le même accueil chaleureux et la même disponibilité d'esprit. Inscrivez vous vite si vous voulez vous joindre à nous lors de ce weekend spécial "découverte de la réalité". Renseignements ici

* Rencontres à Paris
Nous vous rappelons que vous aurez aussi l'opportunité de participer à deux jours de conférence lors de notre passage à Paris le weekend du 14 et 15 juin. Ce stage sera l'occasion d'apprendre sur le grand tableau du Cours, comment s'imbriquent les concepts essentiels du Cours, en utilisant le Livre d'exercice comme fond d'écran. Ce livre du Cours peut présenter de grandes difficultés pour certaines personnes mais représente une énorme richesse, des idées et des exercices qui peuvent transformer l'expérience de notre vie. Vous pouvez également vous inscrire pour une seule journée de stage. N'attendez pas la dernière minute - pensez à vous inscrire prochainement pour ce stage car les places sont limitées. Renseignements ici

* Offre spéciale - 22 CDs audio d'enregistrements de nos conférences pour seulement 89€
Nous avons enregistré l'ensemble des conférences disponibles sur le site - qui représentent 22 CDs ordinaires - et nous les avons gravées sur CD-MP3,  un pack complet de cet enseignement que nous vous offrons pour 89€. Notre objectif est toujours de vous faciliter l'écoute et l'accès à cet enseignement, et de vous permettre la possibilité d'offrir ces conférences en cadeaux. Rendez vous sur le site ici, ou contactez-nous en nous écrivant à uncoursenmiraclesenfrance@gmail.com ou en appelant 05.65.32.56.61 pour acheter votre pack complet, et ainsi soutenir notre enseignement.  

* Bordeaux - Toulouse - Figeac
Si vous êtes dans le Sud-ouest, vous pouvez vous joindre à nous lors d'un de nos prochains déplacements. Nous serons à Toulouse le samedi 26 avril pour compléter notre présentation sur la guérison, en parlant du thème "La difficulté à guérir" (information ici). Nous commençons aussi une série de deux ateliers "Pratiquer le pardon authentique" à Bordeaux, qui auront lieu le 12 avril et le 18 mai (information ici). Nous avons aussi initié une série de conférences, style "Café philo", à Figeac où nous faisons des présentations animées sur l'unité parfaite et ses conséquences pour notre expérience de vie (information ici). Pour tous les renseignements concernant ces rencontres, visitez notre page 'Rencontres' sur le site.  

Bien amicalement, et dans la paix,
Bernard et Patricia

 
Pensez à partager ce newsletter avec vos amis ! 

Le coin de méditation : "Le monde pardonné" 
Peux-tu imaginer comme ils seront beaux à tes yeux ceux à qui tu pardonnes ?
Tu n'as jamais rien vu d'aussi beau dans aucun fantasme.
Rien de ce que tu vois ici, endormi ou éveillé, ne se rapproche d'une telle beauté.
Et il n'est rien que tu estimeras autant, ni qui te sera aussi cher.
Rien dont tu te souviennes et qui a fait chanter ton coeur de joie ne t'a jamais apporté
même une parcelle du bonheur que cette vue t'apportera...

Cette beauté n'est pas un fantasme.
C'est le monde réel, luisant, propre et neuf, où tout étincelle sous le plein soleil.
Là, rien n'est caché, car tout a été pardonné et il n'y a pas de fantasmes pour cacher la vérité.
Le pont entre ce monde-là et celui-ci est si petit et si facile à traverser
qu'il t'est difficile de croire que c'est le lieu de rencontre de mondes si différents.
Or ce petit pont est la chose la plus puissante qui touche à ce monde.
Ce petit pas, si minuscule qu'il a échappé à ton attention,
est une enjambée à travers le temps jusque dans l'éternité,
par-delà toute laideur jusque dans une beauté qui t'enchantera
et dont la perfection ne cessera jamais de t'émerveiller.
 (T-17.II.1-2)
 
 
Un petit message pour finir... 
Nous sommes ici pour vous soutenir dans votre découverte, étude et pratique
d’Un cours en miracles. Nous avons une vision d'un centre où les étudiants peuvent venir pour trouver un enseignement 
de qualité et des ressources en français.
Pensez à partager ce mail avec vos amis pour que nous puissions ouvrir cette étude
à ceux qui ne connaissent pas ce chemin, et faire réelle cette vision.
Nous vous remercions d’avance