Copy
View this email in your browser
Un retour "à la normale" paisible
-----------------------------------------
Comment puis-je rester dans le calme cette rentrée ?

Dans cette newsletter :
** Réservez vos places pour notre atelier les 11-12 octobre à Tours, ici.
** Bloquez la date pour notre atelier à Bruxelles, les 29-30 novembre ici.
** Lisez un article : "Le Dalaï Lama et le moustique" ici
** Notre rubrique 'Dernières nouvelles' sur la page d'accueil.
** Écoutez une conférence, "Une perception spirituelle du travail" ici
** Consultez les CDs à la vente, maintenant moins cher.
** Notre stage à Lyon.
 
Bonjour à tous,
Nous « connaissons tous la chanson », au mois de septembre, c’est le grand retour à la vie ‘normale’ après la grande pause de l’été. Si la reprise peut parfois sembler difficile, c’est parce que la baisse d’activité, pendant les mois de juillet et août, peut être importante, de plusieurs points de vue. Outre-mer, les anglophones ont une certaine difficulté à apprécier notre penchant francophone pour cette troisième mi-temps estivale, cette mise en attente de nos occupations ordinaires, ce ralentissement programmé. Pour eux, ça semble si, ben …, ‘peu économique’ !

Mais il y a en effet quelque chose de formidable dans l’idée de mettre de côté toutes nos priorités quotidiennes pour pouvoir apprécier la vie autrement. Nous continuons nos activités familières, mais il y a une qualité différente, une façon plus posée et réfléchie chez nous, comme si nous résistions à l’idée de nous stresser autant que pendant l’année scolaire. Quelque part, l’été nous autorise à ne pas prendre les choses tout à fait aussi sérieusement. Nous méritons une pause du stress ordinaire de la vie. C’est ça, la magie de l’été français. Et nous espérons que vous avez profité des deux mois passés pour apprécier cette parenthèse dans la vie, pour toucher une qualité plus profonde de l’existence.
*  *  *  *  *  *  *  *  *

Mais maintenant, c’est septembre ! Quelque chose en nous se raidit et se prépare pour la bataille. L’année de travail recommence, avec sa mesure de stress, de projets à démarrer, de résolutions, de dates à cocher et d’obligations à reprendre.

Et nous sommes là pour vous rappeler de vous détendre. Notre travail intérieur nous attend toujours, et la paix nous accompagnera même quand l’extérieur semble prendre le dessus. Comme l’eau de mer ou le vent de montagne, une présence douce et rafraîchissante berce notre existence – à chaque instant. Prenez le temps, dans votre journée affairée, de respirer, juste un bref instant, et vous vous souviendrez que vous n’êtes pas seul. Comment l’Amour pourrait-il vous abandonner ? Seulement dans un rêve, mais jamais en réalité.

Pour ceux qui suivent l’enseignement d’Un cours en miracles, le stress du mois de septembre contient une leçon cachée et teintée d’or : nous pouvons enfin apprendre que "nous ne sommes jamais dérangés pour les raisons auxquelles nous pensons" (un rappel à la leçon 5). Il se passe toujours autre chose sur un arrière plan. La tension en nous était présente avant que nous prenions nos vacances, continuait en nous pendant nos vacances, quoique bien cachée, et maintenant nous redevenons conscients de notre condition mentale familière. Ceci ne veut pas dire que ce malaise est justifié ou inévitable – au contraire. Cette tension et ce stress ont une origine qui n’est pas dans nos affaires extérieures. En retrouvant sa vraie source, nous pouvons défaire le stress et retrouver le calme.

Le malaise du mois de septembre est purement le résultat de notre croyance persistante que nous sommes exclus de la présence de l’Amour. Rien de ce qui se passe dans nos vies quotidiennes ne peut être comparé avec les dégâts occasionnés dans notre esprit par une telle idée. Mais rien ne peut être aussi erroné que de croire que l’Amour n’est plus là pour nous. Pourtant, nous trouvons justement très difficile de nous détacher de cette expérience de stress.

La Paix nous demande simplement d’ouvrir les bras et de nous laisser entourer par cette Bonté tranquille et généreuse, mais nous avons tant de mal à le faire ! Pourquoi ? Parce qu’à l’instant où nous nous ouvrons à cet Amour, nous devenons ‘Un’ avec Lui. Il n’y a plus tout à fait le même sentiment de ‘nous’ dans cette Douceur infinie. Et une partie folle de nous a peur de relâcher et de se trouver acceptée dans cette vaste expérience de paix. Que faire ?

Nous nous rappelons alors à nouveau qu’il ne peut rien y avoir à craindre à approcher l’Amour. C’est un message que nous devons nous répéter tous les jours. Il n’y a rien à craindre maintenant. Et la meilleure façon de pratiquer cette ouverture est par notre ouverture aux autres. Oui, c’est ça : les mêmes personnes qui semblaient nous causer du stress pendant notre reprise du mois de septembre, ce sont elles, la clé dans notre reprise de la paix intérieure.

L’Amour, nous le retrouverons, oui, mais reflété maintenant dans l’esprit des autres. Nous avons accusé d’autres personnes – à tort – de nous avoir enlevé la paix de notre esprit. (« C’est lui qui m’a agacé aujourd’hui et qui m’a enlevé ma paix intérieure ! ») Personne n’est capable de briser notre lien avec cette présence immuable et indestructible en nous – ceci est le message remarquable d’Un cours en miracles. Nous nous souvenons de ce lien incassable, malgré les problèmes et les défis de la rentrée, et nous tournons nos pensées vers la Sérénité silencieuse toujours présente.

Un silence apaisant nous entoure. Il est là. L’entendez-vous ?

Les problèmes avec les nouveaux rythmes scolaires, les collègues qui sont toujours en mode ralenti quand il faut travailler, les délais qui s’accumulent, les décisions importantes à prendre et les gens qui vous demandent toujours plus…

Juste un bref instant, touchez maintenant ce Calme silencieux qui demeure en vous.
Allez-y…
 
Méditation : Toute peur est passée et seul l’amour est ici.
Toute peur est passée, parce que sa source a disparu,  et toutes ses pensées ont disparu avec elle. L'amour demeure le seul état présent, dont la Source est ici pour toujours et à jamais. Le monde peut-il sembler clair et radieux, sûr et accueillant, avec toutes mes erreurs passées qui l'oppressent et me montrent des formes distordues de la peur ? Or dans le présent, l'amour est évident et ses effets sont apparents. Le monde entier resplendit, reflet de sa sainte lumière, et je perçois un monde enfin pardonné. (WpII.293.1:1-5)

Nous vous souhaitons une bonne reprise,
Bernard et Patricia


"Cultiver notre jardin intérieur"
Stage Ã  TOURS, les 11 et 12 octobre, 2014. Conférence du soir, vendredi 10 octobre.
Nous présentons à nouveau cet atelier sur notre jardin intérieur, cette fois-ci à Tours. En effet, cette métaphore de notre esprit appréhendé comme un jardin à cultiver semble tout à fait claire et très parlante, sur notre chemin vers la paix. Nous espérons vous voir au cours de ce weekend, pour découvrir, dans la douceur et la bonne humeur, comment prendre soin de nos fleurs et déraciner nos mauvaises herbes !
Plus d'information ici. Conférence du vendredi soir, "La difficulté à guérir" ici.
Merci de faire circuler cette affiche-papier à ceux qui n'utilisent pas l'internet (ici).

"Le choix de la paix intérieure"
Stage Ã  BRUXELLES, les 29 et 30 novembre 2014. Conférence du soir, vendredi 28 novembre.
Au cours de ce weekend que nous passerons ensemble à Bruxelles, nous explorerons cette très belle promesse d'Un cours en miracles, celle qui nous apprend que nous demeurons tous toujours dans notre état de perfection initiale, et que nous pouvons, avec un peu de pratique, nous en souvenir. Dans le langage symbolique du Cours, nous sommes tous ‘innocents’ d'une séparation d'avec l’Unité parfaite, car, en réalité, une telle séparation ne s'est jamais produite. Nous sommes toujours 'un' dans cet endroit magnifique, au-delà des conditions de ce monde. Il suffit simplement de reconnaître l’innocence et la paix qui demeurent en chacun de nous, et le souvenir vivant de cette perfection reviendra à notre esprit. Mais si le concept semble simple, sa pratique est toute autre !
Plus de détails ici. Conférence le vendredi soir, "Qu'est-ce que la guérison" ici.

"Le Dalaï Lama et le moustique"
« Est-ce que le Dalaï Lama n’est pas en train d’enfreindre la loi de la compassion s’il tue un moustique qui atterrit sur sa joue ? » Voici un article sur la façon dont nous pouvons regarder ces questions sur la mort, la violence et la compassion, des aspects inséparables de notre expérience dans ce monde. A lire ici.

Les 'dernières nouvelles', rubrique sur le site
Vous trouverez désormais, sur la page d'accueil du site, une rubrique où nous partagerons nos dernières nouvelles et aussi quelques 'pensées du jour'.
 
"Une perception spirituelle du travail"
Enregistrement de conférence, en écoute libre ici.
Dans le quatrième volet de notre série de présentations sur Un cours en miracles - style "café-philo" - , nous avons abordé la difficulté de trouver la paix dans notre milieu de travail. Le Cours nous apprend que, derrière toute contrariété au travail, il y a un schéma mental lié à une erreur fondamentale : la croyance dans la séparation. En remettant en question ce prémisse, nous permettons que la paix revienne à notre esprit, même si les conditions au travail ne s'améliorent pas.

Baisse des prix de nos CD en vente
Dans un effort de rendre plus accessible nos enregistrements, nous avons baissé le prix de tous nos CD en vente. L’enregistrement du stage "Une vision d'éveil" (8 heures d'écoute) vous coûtera donc 25€, au lieu de 32€. Le pack complet des enregistrements disponibles gratuitement sur le site, soit l’équivalent de 22 CD ordinaires, est compilé en 4 CD format MP3 pour seulement 75€, pour vous offrir un maximum de mobilité et de facilité d'écoute. N’oubliez pas qu’un achat de CD est une façon de soutenir les actions de l’association – merci !

L'annulation de notre stage à Lyon
Nous sommes au regret de devoir annuler notre stage à Lyon. Malgré nos efforts, nous n'avons pas pu remplir le nombre minimum de places, pour pouvoir assurer cet événement. Nous faisons notre maximum pour garder nos tarifs le plus bas possible, tout en utilisant des endroits de qualité pour nos réunions, et nous avons besoin d'un certain nombre de participants pour pouvoir rentrer dans nos frais. Nous espérons pouvoir, dans un avenir très proche, renouveler notre offre de stage à Lyon, lorsque les différents facteurs seront réunis pour garantir le succès de cet atelier.