Copy

                                                                                 Visualiser en ligne  

 

Gestion du stress et des émotions par la

pleine conscience

 

Prochains groupes


 


 


Comment sortir

des pensées

 

 stressantes ?



 
Avant d’assommer l'enfant avec des lois, des règlements et des contraintes hiérarchiques,
il vaudrait mieux lui donner les clés de sa propre conscience.
Henri Laborit
 

Dans cet article je vais m’intéresser aux caractéristiques qui rendent une pensée stressante, ce qui permettra de comprendre pourquoi la méditation de pleine conscience peut nous aider à vivre plus paisiblement face au tumulte du quotidien. Pour expliciter ce phénomène je vais recourir à différentes notions telles que: conscience métacognitive, décentration, fusion et immersion.
 

La recherche scientifique (Jankowski et al. 2013) nous apprend qu’un des effets bénéfiques de la pratique de la pleine conscience consiste en un accroissement de la conscience métacognitive, soit une voie d’accès à la décentration vis-à-vis de soi même. Par ailleurs on retrouve aussi cet effet pour la psychothérapie en général.
 

La métacognition peut être définie de façon très simple comme le fait de penser sur sa façon de penser, ou encore comme la connaissance que l´on a de ses propres processus mentaux, connaissance qui nous permet de les contrôler, les organiser et les planifier. Sans le savoir nous en faisons usage à tout moment dans notre vie quotidienne pour résoudre toutes sortes de problèmes, Il s’agit d’un aspect important de notre intelligence. Les compétences métacognitives sont notamment reliées à la réussite académique et diminuent les risques de rechutes dépressives (Ramel et al. 2004).
 

Dans le contexte de la méditation, l’entraînement à l’observation de ses propres processus cognitifs est sous-tendu par la conscience métacognitive. Celle-ci permet de considérer les éléments de l’expérience (pensées, émotions, sensations) comme des phénomènes transitoires et non statiques survenant dans l’esprit et ainsi de ne plus être captif ou identifié au contenu de la conscience (Bishop et al., 2004). Les pensées et les émotions ne sont plus perçues comme des faits à l’instar des événements extérieurs et l’expérience est vécue avec une plus grande clarté mentale.
 

La pratique de la pleine conscience informelle au fil de notre vie quotidienne, nous ancre dans  les sensations et nous fait prendre conscience de notre état corporel. Elle nous fait aussi lâcher notre discours intérieur permanent pour véritablement être dans le moment présent. Dans ce mouvement de lâcher-prise nous entraînons notre conscience métacognitive. Nous devenons ainsi capables de quitter l’état de fusion avec nos pensées qui leur donne ce caractère de réalité tout à fait illusoire. Nous redevenons alors présent par le biais de l’attention portée à l‘expérience vécue dans l’instant même, sans la juger ni l’analyser, mais en la laissant être ce qu’elle est, telle qu’elle est. Le non jugement permet ainsi le repos d’un mental omniprésent.
 

L’état de fusion avec ses propres pensées correspond à une perte de conscience métacognitive allant de pair avec une perte de liberté qu’il sera possible de retrouver dans la pratique méditative de pleine conscience. Un autre terme pour décrire cet état de fusion est celui d’immersion. Une pensée douloureuse tire son caractère stressant du fait du phénomène d’immersion qui l’accompagne. Lorsque l’immersion se produit la personne qui la vit éprouve un fort sentiment d’implication dans l’événement imaginé vécu avec de nombreux détails sensoriels et émotionnels lui conférant un réalisme intense comme dans un rêve éveillé. Ce type d’expérience acquiert ainsi un caractère de réalité subjective et donne le sentiment d’avoir voyagé mentalement à l’intérieur de la situation imaginée (Lebois et al. 2015).
 

La pratique formelle de la méditation de pleine conscience peut faire office de laboratoire pour expérimenter, vivre et entraîner ce phénomène mental d’entrée et de sortie de l’immersion dans les pensées. L’attention portée aux sensations nous permet aussi d’apprécier un état inhabituel de conscience sans pensée, inhabituel car nous assimilons trop souvent la conscience avec le fait de penser. Lorsque nous sommes installés dans la présence attentive, entre deux immersions dans les pensées, c’est encore notre activité métacognitive qui nous permet d’y rester et de savoir que l’on est véritablement présent, aussi éphémère que cela puisse être. Dans ce type d’expérience nous entraînons la régulation de nos propres processus cognitifs et émotionnels, une aptitude décisive pour vivre en paix avec soi-même et les autres. Nous avançons ainsi vers ce que le bouddhisme nomme l’équanimité.

Share
Share
Tweet
+1
Forward
S'inscrire à la lettre d'info sur la pleine conscience

Info groupes pleine conscience

Groupe de gestion du stress par la pleine conscience (
niveau 1)

Les trois prochains groupes se dérouleront sur 12 séances hebdomadaires, excepté fériés et vacances scolaires
Groupe A : les lundis 18h15-19h45, du 12.10.15 au 18.01.16 
Groupe B : les mardis 17h30-19h00, du 13.10.15 au 19.01.16
Groupe C : les samedis 10h00-11h30, du 17.10.15 au 30.01.16 
Informations : consulter le flyer téléchargeable et l'inscription en ligne
 
Groupe thérapeutique ouvert basé sur la pleine conscience ANGLOPHONE
Groupe continu, les mercredis de 18h45 à 20h15excepté fériés et vacances scolaires.
Ce groupe expérientiel reprend les enseignements de base de la méditation thérapeutique et aborde différents thèmes liés aux problématique du stress, de l'anxiété et de la dépression.
Inscription par téléphone:
Irina Perret: 
079 216 85 69 ou J.-F. Briefer: 079 389 06 22
 

Groupe de gestion des émotions par la pleine conscience (niveau 2)

Les deux prochains groupes  se dérouleront sur 12 jeudis à quinzaine
Groupe A : les jeudis 17h30 - 19h00, du 08.10.15 au 28.04.16 
Groupe B : les jeudis 18h00 - 19h30, du 15.10.15 au 12.05.16

Informations : consulter le flyer téléchargeable et l'inscription en ligne
 
Ce groupe de niveau 2 s'adresse à des personnes connaissant déjà les bases de la méditation.
Il sera instruit par Irina Perret, psychologue, et moi-même.
Après avoir appris quelques pratiques méditatives pour faire face au stress quotidien et aux pensées, émotions et sensations qui l’accompagnent, nous vous proposons d’explorer ici, en pleine conscience, le stress lié à des émotions douloureuses ou perturbatrices. Il s’agit de situations de la vie où nous nous sentons submergés par ces émotions, nous empêchant d’accéder à nos ressources et de trouver les moyens adéquats pour y répondre.
 
Lieu des groupes (excepté groupe C du samedi: Carouge)
Centre RessourcesPsychologiques.ch
9A rue de Vermont, 1er étage
1202 Genève
Arrêt de bus: N° 8 Cannonière

Jean-François Briefer, Dr psych.
079.389.06.22
www.ressourcespsychologiques.ch

Inscription aux groupes :

Gestion du stress niveau 1
Gestion des émotions niveau 2
Facebook
Facebook
Twitter
Twitter
Website
Website
Email
Email
Google Plus
Google Plus
Copyright © 2015 Ressourcespsychologiques.ch, Tous droits réservés.


Se désinscrire   Mettre à jour vos préférences
 

Email Marketing Powered by Mailchimp