Copy
Newsletter septembre - octobre 2014
Pour une rentrée sous le signe de la justice et de l'humanité!
 
Après un été marqué par l’engagement, nous voilà repartis pour une nouvelle rentrée à AWSA-Be ! Au cÅ“ur du programme cette fois-ci : le cinéma, la littérature, le chant et le théâtre. AWSA-Be organisera un débat sur la migration autour du film « This is my home now Â» de Saddie Choua et interviendra lors du festival « Elles tournent Â» qui promeut et valorise le travail des femmes dans le monde artistique et culturel. AWSA-Be cherche également à faire connaitre les artistes du monde arabe et organisera une rencontre avec des réalisatrices marocaines en septembre. Toujours en lien avec le cinéma, AWSA-Be collaborera avec le festival Aflam du Sud, dédié cette année à la Syrie.
 
Nous reprendrons aussi notre action « Femmes au café Â» pendant laquelle nous organiserons des débats à partir d’extraits de la pièce de théâtre « Quand Fatima se fait appeler Sophie Â», écrite par l’écrivain irakien Ali Bader. AWSA-Be se lance dans le théâtre avec la production de cette pièce résolument féministe qui s’inscrit dans nos objectifs pour l’émancipation et le bien-être de toutes les femmes, dont celles originaires du monde arabe. Ce "monodrame" met en avant le parcours d’une femme irakienne exilée en Belgique et aborde avec finesse et humour l’affirmation du corps féminin, la sexualité des femmes musulmanes, l’intégration sociale et professionnelle, la religion ou les différences culturelles...
 
Et nous ne pouvons manquer de faire le lien avec les situations de terreur et d'oppression en Irak et de revenir sur ce sombre été au Proche-Orient. AWSA-Be est très inquiète du développement des évènements dans la région, de la montée de l'extrémisme et du sort des minorités et rappelle l'importance de privilégier les questions humaines et la justice aux intérêts politiques, religieux et économiques.
 
A la rentrée, vous pourrez aussi (re)découvrir notre exposition « Femmes du monde arabe et révolutions Â» dans le cadre de la Semaine des Femmes à Ixelles et/ou vous inscrire pour la reprise de nos cours d’arabe, niveau avancé et débutant ainsi que celle des répétions de notre chorale de chants arabes. Zamâan AWSA, notre chorale sera d’ailleurs bien présente sur la scène avec un agenda de concerts bien fourni !
 
Chez AWSA-Be, il y a encore  d’autres nouveautés: nous proposons un cours d’arabe pour les enfants dans un cadre laïque, mixte et soucieux du genre. Nous proposerons aussi dès octobre, des animations mensuelles autour des ouvrages de notre bibliothèque, installée à présent au huisvandeMens Brussel, Square Sainctelette 17 à 1000 Bruxelles.  A découvrir aussi nos outils littéraires pour sensibiliser et nourrir la réflexion tout en se familiarisant avec certaines écrivaines et leurs ouvrages féministes. Voici déjà un bel aperçu de nos outils et quelques idées pour un atelier dans cette newsletter. Bonne lecture et bonne animation !
 
Avec détermination pour les droits des femmes,
L'équipe d'AWSA-Be
 
 
Zamâan AWSA fera chanter Bruxelles à BOZAR!

Le 13 septembre prochain, lors du SINGING BRUSSELS Celebration, notre chorale vous fera voyager dans l'univers musical arabo-andalou… Les choristes accompagnés de musiciens professionnels chanteront Fairouz, Ibn Al Arabi et bien d'autres.  

À BOZAR, la nouvelle saison démarrera en chansons et Zamâan AWSA est fière de commencer aussi sa nouvelle session de concerts avec un si beau projet. Durant tout le weekend du 12 au 14 septembre, le Palais des Beaux-Arts accueillera des chœurs professionnels ainsi que des chœurs amateurs venus de toute la Belgique. L’occasion de (re)voir la chorale Zamâan AWSA mais aussi de découvrir plusieurs genres de musique : entre musique classique et chansons de la Renaissance, gospel, pop, jazz et musique du monde. AWSA-Be apprécie particulièrement la coopération de BOZAR, À Cœur Joie et Koor en Stem ainsi que le programme qui rassemble des chœurs marocains, turcs, africains, latino-américains... Ce week-end musical est une initiative du projet Singing Brussels, qui se propose de faire chanter Bruxelles. Entre les concerts, des musiciens professionnels animeront des ateliers de chant pour petits et grands.
 
Pour Zamâan AWSA, l'agenda des concerts se poursuivra aussi durant le mois de novembre et de décembre, avec le projet Intersongs, un concert de solidarité avec la Palestine et le tout nouveau spectacle de conte chanté de la chorale "Le chant d'Alyssa". Nous avons aussi réalisé un outil en lien avec ce conte chanté avec des animations spécifiques, qui sera d'ailleurs en vente à Bozar le 13 septembre. Si vous souhaitez, vous aussi, participer et chanter en arabe sans être nécessairement arabophone (traduction et textes en phonétique), ne manquez pas notre première répétition le mardi 9 septembre à 18h30 à la Boutique Culturelle d'Anderlecht.
Au plaisir de vous entendre...
 
Infos : www.bozar.be
Inscriptions répétition chorale : awsabe@gmail.com

Quand AWSA-Be se lance dans le théâtre...

Cette rentrée sera marquée par notre projet de pièce de théâtre "Quand Fatima se fait appeler Sophie", écrite par Ali Bader, écrivain et journaliste irakien qui travaille avec AWSA-Be.
Il s'agit d'un monodrame sur l'immigration, l'émancipation et l'intégration. C'est une pièce féministe. C'est la véritable histoire de Fatima, une femme originaire du monde arabe et d'une famille très religieuse avec des contextes de violence : son père et son mari ont commis un attentat suicide. Ali Bader a rencontré cette femme. Elle est arrivée avec le Niqab en Belgique, elle l'a enlevé, a appris le français, a acheté un appartement et a changé de nom. Elle s'appelle désormais Sophie. Intelligente, élégante, elle a la trentaine, un beau visage, un caractère agréable. Elle raconte les événements tumultueux de sa vie sous forme d'un long monologue, qui est entrecoupé de trois actes et d'une scène d'ouverture.
Le point de vue d'une femme raconté par un homme pour aborder différentes thématiques: la relation mère-fille dans un contexte traditionnel et radical, la recherche identitaire, l'appartenance à une communauté, la séparation avec le pays d'origine, la violence au sein du couple, la sexualité et le libre choix du partenaire... des sujets sur lesquels AWSA-Be travaille déjà depuis longtemps.
La pièce permet d'aborder aussi les obstacles et les difficultés de l'intégration de la femme d'origine arabe en Europe. Mise en scène par Laurence Katina et interprétée par Séverine De Witte, AWSA-Be souhaite promouvoir la pièce dès 2015 dans les théâtres en Belgique.
 
Entretemps, dans le cadre de ce projet, AWSA-Be proposera aussi des ateliers de pratique de théâtre en amateurs, avec le public d'associations d'alphabétisation et des échanges dans le cadre de "Femmes au café" à partir d'extraits de la pièce, avec le soutien du FIPI et de la COCOF.
L'expression par le théâtre est un bon  moyen pour s'épanouir, d'apprendre à oser prendre la parole devant un public, de travailler la prononciation, d'avoir confiance en soi et de stimuler la participation à la vie culturelle. Les participant-e-s acquerront une plus grande conscience corporelle à travers le laboratoire du théâtre, plus de connaissances de soi-même, avec aussi une expérience d'écriture et/ou d'arts visuels, plus de connaissances des dynamiques comportementales, pour développer davantage leurs capacités d'expression (corporelle et linguistique) avec les autres. La comédienne Assiya El Mhaier sera présente à ces trois rencontres, source de réflexion et d'inspiration tant par le rôle et personnage qu'elle interprète que par sa personnalité et son parcours professionnel.
 
Dans le cadre de « Femmes au café », nous lancerons des débats à partir d'extraits de la pièce de théâtre dans certains cafés très masculins de Bruxelles pour lancer un dialogue notamment avec les hommes fréquentant ces cafés. Il s'agit aussi de rendre le théâtre plus accessible à tous et de développer une mixité de genre, sociale et culturelle dans ces lieux où subsistent encore beaucoup de clichés de part et d'autre.
 
Plus d'infos, voir le dossier de presse sur: www.awsa.be

AWSA-Be toujours engagée par et pour le cinéma

Si le cinéma en lien avec les femmes originaires du monde arabe n’est pas encore fréquent dans les programmes des grands festivals, il est tout de même mis en avant par d’autres initiatives certes plus modestes mais tout aussi intéressantes! De septembre à octobre, AWSA-Be animera trois débats dans le cadre du festival Elles Tournent, de la Quinzaine de la Solidarité internationale de la Ville de Bruxelles et enfin du Festival Aflam du Sud. 

En haut de la liste, nous avons la septième édition du festival Elles Tournent, organisé par les femmes engagées de l’asbl Elles Tournent. Du 25 au 28 septembre, une belle série de films sera projetée au Botanique où AWSA-Be animera le débat autour du film « Pionnières Â» de le jeune réalisatrice Vanessa Rousselot. Le rendez-vous sera le samedi 27 septembre, l’occasion de parler de la situation des femmes en Libye et de briser les clichés qui les entourent. Vanessa Rousselot nous offre un documentaire passionnant sur les femmes libyennes qui s’engagent en politique pour les prochaines élections. C’est également dans le cadre de ce festival qu’un groupe de jeunes réalisatrices marocaines seront de passage à Bruxelles et qu’AWSA-Be saisira l’opportunité pour les rencontrer et débattre avec elles de mille et un sujets…
 
Le thème des « migrations Â» sera celui de la Quinzaine de la Solidarité internationale, organisée par la Ville de Bruxelles. Le 7 octobre, AWSA-Be aura, pour la deuxième fois, l’honneur d’inviter Saddie Choua, réalisatrice belgo-marocaine. Elle présentera son film « This is my home now Â» qui raconte l’histoire de trois femmes issues de l’immigration. En luttant pour leurs droits, ces femmes, comme tant d’autres, enrichissent leur société d’accueil de manières diverses. Elles donnent un visage et une voix à toutes ces femmes ayant une trajectoire d’immigration. La projection étant gratuite, le rendez-vous sera donné au 5ème étage du KVS !
 
Dernier festival, mais certainement pas le moindre… Le festival Aflam du Sud clôturera le mois d’octobre dont l’édition 2014 sera dédiée à la Syrie. Le « Cinéma de l’espoir Â» sera son thème et le fil rouge des projections qui auront lieu dans différents endroits à Bruxelles : Bozar, Vendôme et Espace Magh. Dans le cadre d’un partenariat et de la projection du film syrien « Soul abortion Â» de Bahraa Hijazi, le festival accueillera Noura Amer, psychologue et présidente d’AWSA-Be, pour parler de l’avortement dans les pays du monde arabe. La projection suivie par un débat aura lieu le 25 octobre.
 
En bref, tous ces films en lien avec la condition des femmes originaires du monde arabe nous permettent de créer des ponts entre les cultures, de favoriser les connaissances mutuelles et de porter un autre regard sur le patrimoine culturel arabe, loin des clichés.
 
Pour plus d’infos : awsabe@gmail.com


Un nouveau souffle pour la bibliothèque Wallada

La bibliothèque d’AWSA-Be, « Wallada Â», est enfin accessible au grand public via notre catalogue en ligne !

Pour rappel, la bibliothèque Wallada met à disposition des lecteurs et lectrices des centaines d’ouvrages traitant des thématiques des femmes et du monde arabe en général. La bibliothèque comprend des romans, des publications scientifiques, des rapports, des livres didactiques pour enfants, des revues etc.
 
Les livres de la bibliothèque sont rangés et répertoriés dans le catalogue en fonction de différentes catégories : féminisme, romans relatant l’histoire de femmes du monde arabe, rapports et livres scientifiques sur le genre, l’emploi des femmes, le développement et la coopération, la santé sexuelle et affective, l’art arabe (photographies, peinture) etc.
 
La bibliothèque « Wallada Â» regorge de richesses par la diversité des ouvrages et des langues. Vous y trouverez autant des livres pour vous divertir que pour faire des recherches plus pointues sur les thématiques du féminisme, du genre, de la laïcité, du monde arabe, de la santé etc. Nous disposons de livres en français, en néerlandais, en anglais et en arabe. Les outils pédagogiques créés par AWSA-Be seront également inclus dans le catalogue en ligne et seront bientôt consultables sur place.
Pour pouvoir consulter les ouvrages et les outils de notre bibliothèque, il vous suffira d’entrer sur le site internet awsa.be et faire votre recherche sur le catalogue en ligne. Vous pourrez également réserver le livre qui vous intéresse sans devoir vous déplacer.
 
Inspirées de la démarche de Wallada, poétesse andalouse qui organisait dans son domicile des salons littéraires où se rencontraient poètes, philosophes et artistes, nous organisons dès le mois d’octobre des cercles littéraires pour toute personne désirant échanger un point de vue sur un livre, réfléchir sur une thématique abordée dans les ouvrages, lire des romans pour se détendre... Nous pourrons éventuellement prévoir d’autres activités selon les demandes des participant-e-s.
L’objectif de ces ateliers d’échange est de rendre accessible la littérature féministe développée depuis des siècles par des auteur-e-s notamment arabes, et d’éveiller les esprits afin de favoriser l’esprit critique et développer une capacité d’échange dans un cadre respectueux des opinions de chacun et chacune. 
 

Dénoncer au nom de l'humanité!

En même temps que le massacre de nombreux civils palestiniens par l’armée israélienne, d’autres civils sont victimes de l'extrême barbarie de l’Etat islamique auto-proclamé en juin 2014 en Irak, prétendant gouverner au nom d’Allah.
 
AWSA-Be est consternée et affolée par la situation et notamment celle des femmes irakiennes persécutées et enlevées par les activistes de l’EI.  Certains articles révèlent qu’au moment de la prise de la ville de Sinjar, de très nombreuses jeunes filles et femmes auraient été  enlevées tandis que des milliers de personnes ont  Ã©té obligées de quitter leurs habitations.
 
De plus, certains articles avancent que l’EI aurait ordonné que les filles soient excisées dans les régions sous contrôle afin « de veiller à protéger la société islamique de la débauche Â». Selon Romain Caillet, chercheur et consultant sur les questions islamistes, universitaire spécialiste du salafisme contemporain, de nombreux mythes sont véhiculés autour des actes monstrueux posés par l’EI tels que le « jihad du sexe Â», « les campagnes d’excision Â» et les « marchés aux esclaves Â».  Selon lui, tout ceci relève de la propagande de guerre. Cette information a été démenti mais elle reste toujours sujette à enquête. Il est important que les organisations féministes et les institutions des droits de l’homme restent vigilants et gardent un Å“il sur la tournure des événements en Irak.
 
L’Etat islamique continue à semer la terreur en Irak et en Syrie. Nous ne pouvons rester indifférent-e-s face aux atrocités que subit la population irakienne et syrienne. Nous dénonçons avec véhémence  ces actes monstrueux et barbares contre les minorités religieuses, contre les femmes et contre les droits humains en général. 
 


Droits humains, droits pour rien?

Il suffit de lire n’importe quel quotidien pour comprendre que l'opération « Bordure protectrice Â» a été plutôt une « opération destructrice Â».
Une fois de plus comme tout récemment en 2006, 2009, 2012 - à nouveau une fois de trop - Israël frappe fort en invoquant son droit à la sécurité. Un droit que nous défendons aussi mais qui ne peut se revendiquer de manière univoque. Que dire de la sécurité des civils palestiniens ou de celles des 830.000 réfugiés palestiniens ?
Selon l’UNRWA, en 50 jours, le nombre de morts parmi les Palestiniens s’élèvent à  2143 dont 1450 civils, soit 70%, parmi lesquels 482 enfants. Bien plus que 50 jours sombres, c’est depuis plus de soixante ans, de conquête en conquête, d'annexion en occupation, de massacres organisés ou commandités, de non respect du droit international et des résolutions de l'ONU, qu’Israël continue à échapper à tout procès pour crime de guerre, à toute condamnation internationale claire et à toute sanction.
 
Une fois de plus - à nouveau une fois de trop - AWSA-Be se mobilise pour dénoncer les massacres commis par Israël dans la Bande de Gaza et pour exprimer sa solidarité envers les populations civiles. AWSA-Be a, en effet, participé à plusieurs manifestations dont la manifestation nationale du 27 juillet organisée par l’Association Belgo Palestinienne au côté de nombreuses autres associations. AWSA-Be est également signataire de la Plateforme Urgence-Gaza et ne manque pas de participer aux événements en solidarité avec le peuple palestinien… mais hélas toujours avec autant de désarroi. Faudra-t-il attendre encore 60 ans ? Combien d’autres opérations destructrices et de propositions de paix avortées, d'accords non respectés, de blocus meurtriers, de nouvelles "implantations"  et d'accaparements de terre, avant qu'il y ait un vrai changement auprès de nos politiques nationales, européennes et internationales qui fasse respecter le droit international et les droits humains du peuple palestinien ou ne fut-ce qu'un embargo sur la vente d'armes à Israël  ?
 
AWSA-Be qui milite pour le respect des droits fondamentaux et particulièrement pour l'amélioration de la condition des femmes d’origine arabe, souhaite exprimer sa plus vive inquiétude face à cette nouvelle flambée de violence qui a donné  plus de poids aux extrémistes de tous bords et fera encore reculer les droits des hommes et des femmes, la liberté, l'égalité et la paix.
 
AWSA-Be s'insurge de toutes ses forces contre la loi du plus fort, la politique du fait accompli et l'impunité dont bénéficie l'Etat d'Israël… Nous exigeons le respect des conventions internationales relatives aux droits humains, à la protection des victimes et au respect de la vie. Car c’est bien de cela qu’il s’agit avant tout, de la vie, de l'humanité tout entière.

A l' occasion de la Journée Internationale de la Paix célébrée le 21 septembre prochain, nous dénoncerons la gestion inefficace des conflits du Moyen-Orient et nous appellerons à  défendre et préserver en priorité absolue les droits humains, avant tout autre intérêt politique, religieux ou économique.
 


 

 
Facebook
Facebook
Twitter
Twitter
Website
Website
Google Plus
Google Plus

Événements


Rentrée de la chorale Zamâan AWSA
9 septembre de 18h30 à 21h00

Boutique Culturelle
Rue Van Lint 16 1070 Anderlecht

Pour plus d'infos: awsabe@gmail.be

Concert de Zamâan AWSA
au SINGING BRUSSELS Celebration Weekend

13 septembre à 19h00
Palais des Beaux-Arts, Salle M
Rue Ravenstein 23 1000 Bruxelles 
Pour plus d'infos: awsabe@gmail.com

Intervention d'AWSA-Be à la conférence-débat
de la Fondation Anna Lindh

"Le dialogue des cultures en région euro-méditerranéenne"
15 septembre de 9h30 à 13h30
21 Rue de Louvain 1000 Bruxelles
Inscription: medea@medea.be
Pour plus d'infos: m.goetinck@medea.be

Rentrée des cours d'arabe pour adultes
Avancés: mardi 16 septembre de 19h00 à 21h00
Débutants: mercredi 17 septembre de 18h30 à 20h30
huisvandeMens, 6ème étage
Square Sainctelette 17 1000 Bruxelles
Pour plus d'infos: awsabe@gmail.com

Animation d'AWSA-Be au festival Elles Tournent
"Pionnières"
27 septembre à 14h30
Botanique
Rue Royale 236 1210 Saint-Josse-ten-Noode
Pour plus d'infos: awsabe@gmail.com

Expo photos d'AWSA-Be
"Femmes du monde arabe et révolutions"
Du 29 septembre au 5 octobre
Visite guidée: 30 septembre de 12h30 à 13h30
Animation: 3 octobre de 17h à 18h
Maison de quartier Malibran
10 rue de la Digue 1050 Ixelles

Pour plus d'infos: awsabe@gmail.com

Rentrée des cours d'arabe pour enfants
4 octobre de 10h00 à 12h00
huisvandeMens, 6ème étage
Square Sainctelette 17 1000 Bruxelles
Pour plus d'infos: awsabe@gmail.com


Ciné-débat d'AWSA-Be au Quinzaine de la Solidarité internationale
"This is my home now"
7 octobre à 19h00
KVS
Rue de Laeken 146 1000 Bruxelles
Pour plus d'infos: awsabe@gmail.com


Séance publique pièce de théâtre "Quand Fatima
se fait appeler Sophie"

20 octobre à 15h00
Boutique Culturelle
Rue Van Lint 16 1070 Anderlecht
Pour plus d'infos: awsabe@gmail.com

Femmes au café: le théâtre dans les cafés
26 octobre à 16h00
Inscriptions: awsabe@gmail.com

Atelier de pratique de théâtre d'AWSA-Be
23 octobre
Cité Modèle
1020 Bruxelles
Pour plus d'infos: awsabe@gmail.com

Intervention d'AWSA-Be au festival Aflam du Sud
"Soul Abortion"
25 octobre à 11h30
Lieu à déterminer
Pour plus d'infos: awsabe@gmail.com
 

AWSA-Be en images...





Vernissage de l'exposition photos
"Femmes et révolutions du monde arabe... un regard alternatif"



Participation d'AWSA-Be aux manifestations du 16 et 27/07
en solidarité avec Gaza - Palestine



Ateliers d'initiation au chant arabe

A venir:

Cours d'arabe pour adultes


Cours d'arabe pour enfants



Un outil littéraire sur Fatima Mernissi







 
Copyright © 2014 AWSA-Be, All rights reserved.
unsubscribe from this list   update subscription preferences 

Email Marketing Powered by Mailchimp