Je suis consultante en lactation certifiée IBCLC, seule certification internationalement reconnue en matière d'allaitement maternel.

Bonjour,

Ma newsletter vous propose chaque mois des cas cliniques sur un thème, accompagnés d’une bibliographie. Ces cas cliniques vous permettent une mise à jour mensuelle de vos connaissances en matière d’allaitement. N’hésitez donc pas à partager cette newsletter avec vos collègues.
Si vous souhaitez faire un commentaire, vous pouvez l’envoyer à contact@allaiteraparis.fr.
En vous souhaitant une bonne lecture.
 
Véronique Darmangeat, consultante en lactation certifiée IBCLC.

Cas clinique 1

Les débuts de l'allaitement de Gabriel sont compliqués. Il fait très mal à sa mère, il a un frein de langue inélastique et un frein de lèvre. Et pourtant c'est la position et la prise du sein qui vont régler tous les problèmes.

Cas clinique 2

L'allaitement d'Alexanne commence avec de fortes douleurs et des crevasses pour sa mère. Alexanne présente une langue un peu courte mais qui ne pose pas réellement de problème car le problème est ailleurs : la position au sein est vraiment en cause.

Gabriel

Etude du cas clinique

Cette mère accouche quinze jours avant terme et par césarienne d'un petit garçon, Gabriel, de 3,375 kg, son premier bébé. Les premières mises au sein sont difficiles et douloureuses. La mère a besoin d'aide pour les mises au sein. Le personnel vient l'aider mais ne lui montre pas comment faire seule. Elle rentre donc à la maison sans savoir comment mettre son bébé au sein.

Les tétées sont très douloureuses et la mère essaie plusieurs crèmes pour soulager ses mamelons, sans succès. Elle commence donc à utiliser des bouts de sein en silicone, qui n'apportent pas le soulagement escompté.

La mère fait appel à moi quand son bébé a une semaine.

Mon intervention
J'observe la bouche du bébé et je remarque que Gabriel présente un frein de langue de type II, assez serré. Il présente également un frein de lèvre supérieur serré. Il ouvre très bien la bouche.
Quand je lui propose mon doigt à téter, il commence par mordre le doigt puis il met en place une bonne succion jusqu'à l'endroit où le frein l'empêche d'avancer plus la langue. Mais ce mouvement de langue me semble suffisant pour permettre une bonne prise du sein et une bonne succion au sein.

Je regarde une tétée : Gabriel ne prend en bouche que la partie saillante du bout de sein en silicone et sa mère a les larmes aux yeux tellement elle souffre.
Je propose à la mère une nouvelle position et j'installe Gabriel en madone inversée...sans le bout de sein en silicone. La tétée est immédiatement confortable et la mère est émerveillée que cela soit possible.

Je prend alors le temps avec la mère de lui montrer comment maitriser cette position qui doit être optimale en raison du frein de langue de Gabriel. Celui-ci ne le gêne pas à la seule condition qu'il ouvre parfaitement bien la bouche pour prendre le sein.
La mère est très vite à l'aise pour reproduire la mise au sein car Gabriel ouvre particulièrement bien la bouche dès qu'il est bien placé.
Je suggère à la mère de faire des pansements au lait maternel pour soulager ses mamelons au plus vite.

Deux jours plus tard, les tétées sont entièrement confortables et la mère n'a plus mal aux mamelons.

Pour cette mère, l'unique problème a été que personne ne lui a montré dès le début comment optimiser la prise du sein. Une fois cela fait, l'allaitement s'est poursuivi sans aucun problème.

Alexanne

Etude du cas clinique

Cette mère accouche quinze jours avant terme, d’une petite fille, Alexanne, de 3,020 kg.
Le bébé a tété dès la salle de naissance, régulièrement mais les douleurs sont arrivées rapidement et ont été suivies par des crevasses dès J2.

La mère est rentrée à la maison à J3, le jour de la montée de lait et s'est trouvée démunie devant un bébé qui n'arrivait plus à prendre le sein car celui-ci était engorgé.
La mère fait appel à moi lorsque son bébé a 9 jours car les douleurs ne s'arrangent pas. Elle a mal dès la prise du sein et pendant toute la tétée.

Mon intervention
Je regarde la bouche du bébé : la langue est légèrement courte mais rien de véritablement gênant. Le palais est légèrement haut.
Quand je propose mon doigt à téter à Alexanne, elle a tendance à faire un mouvement de piston avec sa langue. Par contre elle ouvre très bien la bouche.

J'observe une tétée et je vois un bébé qui referme la bouche sur le sein et tète en creusant les joues. Quand le bébé lâche le sein, le mamelon a pris une forme de biseau.

Je propose à la mère d'améliorer la position au sein en utilisant la position de la madone inversée. Comme Alexanne ouvre très bien la bouche, la prise du sein est immédiatement bonne, la mère n'a pas mal et Alexanne ne creuse pas les joues. Lorsqu'elle lâche le sein, le mamelon a gardé sa forme habituelle. Par contre elle s'endort vite au sein.

La mère comprend vite comment appliquer cette nouvelle position et elle est à l'aise rapidement. Comme Alexanne s'endort trop rapidement, elle doit régulièrement la réveiller et la remettre au sein. Ces mises au sein successives ne sont pas douloureuses.

Je propose également à la mère de faire des pansements au lait maternel pour soulager ses mamelons et faire cicatriser ses crevasses.
Une semaine plus tard, il n'y a plus du tout de crevasses, les tétées sont confortables à condition que la mère fasse très attention à la mise au sein.
Alexanne est allaitée 5 mois sans plus aucun souci.

Là encore, il a suffit d'une bonne position et d'une bonne prise du sein pour faire disparaître complètement les douleurs que trop de personnes considèrent comme normales en début d'allaitement.
Bibliographie
  • Jack Newman et Teresa Pitman, L’allaitement, comprendre et réussir, Jack Newman Communications, 2006.
  • Jack Newman et Teresa Pitman, La prise de sein et autres clefs de l'allaitement réussi, éditions du Hêtre, 2010.
  • Véronique Darmangeat, L'allaitement Malin, Editions Leduc.s, 2013.

Pour aller plus loin dans l’apprentissage de la gestion de ce genre de situations, je vous propose de vous inscrire à mes formations approfondies à l’allaitement maternel.

La prochaine aura lieu le lundi 7 septembre 2015 :
Douleurs des seins et des mamelons lors de l'allaitement.

N’hésitez pas à faire circuler l’information auprès de vos collègues.

Copyright © 2015 Véronique Darmangeat, Tout droit réservé.
Email Marketing Powered by Mailchimp